La lutte des interimaires

Publié le par FSC

La lutte des interimaires

Source de l'information : le site de l'Union Syndicale Interim CGT USI :

http://www.usi.cgt.fr/component/content/?view=featured#.UxLuL_gt1OQ

Les réalités de l'heure :

un salariat volontairement rendu beaucoup moins homogène que par le passé, dont une partie de plus en plus grande est précarisée avec l'objectif ET d'exploiter davantage les travailleurs ET de les diviser pour imposer les politiques de casse et de régression

Les luttes qui se développent contre la nouvelle agression du patronat appuyé par le pouvoir socialiste des droits à l'indemnisation chômage des salariés intérimaires sont donc des plus importantes et pour ces travailleurs et pour l'unité de lutte du monde du travail dans son ensemble.

C'est pourquoi nous nous faisons avec joie l'écho de leurs luttes récentes

__________________________________________

Plusieurs agences ont été occupées

Depuis le 27 février à 10 heures, plusieurs groupes de salarié-e-s intérimaires et permanent-e-s de la branche du Travail Temporaire occupent, à l'appel de l'USI-CGT, 4 agences d'intérim, réparties à PARIS, NANTES et LYON.

Ces actions se déroulent :

  • RANDSTAD 55, rue de la Villette à LYON 3ème ;

  • ADECCO 70, cours Gambetta à LYON 3ème ;

  • DERICHEBOURG 41, rue Lafayette à PARIS 9ème ;

  • SYNERGIE 53, Quai de la Fosse à NANTES.

Cet après-midi à partir de 14 heures [le 27 février ], d'autres convergeront avec les intermittents du spectacle et rejoindront la manifestation et le rassemblement organisés devant le MEDEF à Paris, à l'initiative de la CGT et de son Union Régionale.

Toutes et tous interviennent en riposte aux attaques contre leurs droits sociaux, dans le cadre de la négociation UNEDIC en cours, dont la 4è séance se tient aujourd'hui. Ils soutiennent les revendications portées par la délégation CGT face au MEDEF, et en particulier s'opposent radicalement à toute volonté de suppression de l'Annexe 4 qui régit les conditions d'accès et d'indemnisation au chômage des intérimaires.

La lutte des interimaires
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article