La suppression de "Là-bas si j'y suis" : une décision politique!

Publié le par FSC

La nouvelle directrice de France inter Laurence Bloch bien en vue dans le sérail appuyée par Frédéric Schlesinger, l’actuel directeur délégué aux antennes et aux programmes de Radio France invoque une chute d'audience (près de 500.000 auditeurs cependant) malgré un déplacement d'horaire (de 17 heures à 15 heures) et l'opération de grignotage, une réduction à 4 émissions hebdomadaires (au lieu de 5) et à 50 minutes au lieu d'une heure.
 
Sans que cette chute soit effectivement prouvée; cette accusation étant en fait mensongère.
Le prétexte est évident!
Incontestablement le contenu de l'émission à la fois ludique et engagée contre le "libéralisme" déplaît aux forces du consensus et de la pensée unique.
Cette décision participe donc de l'offensive des forces réactionnaires sur le plan de l'information et de la bataille des idées contre tout ce qui -sur le service public- peut incarner la résistance aux politiques néolibérales.

Ce que ces forces ont été contraintes de tolérer jusque là, elles sont décidées à le liquider, et à aggraver leur agression idéologique contre le monde du travail comme on a pu le constater avec le comportement général des médias à propos de la lutte des cheminots?

Sur ce terrain aussi la résistance doit s'organiser.

Dans un premier temps en signant la pétition en ligne :

http://http://sauvonslabas.wesign.it/fr

____________________

Adresse du site hôte de L'émission où la résistance s'organise également :

http://www.la-bas.org/

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anonyme 02/07/2014 12:09

Bonjour, il faut aller à la 4ème page de google pour lire votre article, premier du genre à réagir à l'éviction de Là-bas si j'y suis des ondes de France Inter.
Signer leur pétition sur le site "la-bas.org", et boycotter la radio dès maintenant, puis refuser de payer sa redevance et trouver le(s) moyen(s) de faire exister l'émission et l'élaboration des reportages par l'équipe, par la voie du net ?