Palestine : Manifestation mercredi 23 juillet à 18h30 - de Denfert Rochereau à Invalides

Publié le par FSC

Bien que pour l'heure il n'est pas été sollicité, le Front Syndical de Classe est bien sûr signataire de cet appel

_____________________________________

Manifestation mercredi 23 juillet à 18h30 -
de Denfert Rochereau à Invalides

Le bom­bar­dement intensif de Gaza depuis 13 jours, avec plus de 3 000 raids aériens, a causé la mort de plus de 350 Pales­ti­niens, blessé plus de 2 500 autres et détruit des cen­taines d’habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure avec le début de l’offensive ter­restre qui a com­mencé jeudi 17 juillet. Même le domicile du Chef de l’antenne consu­laire fran­çaise à Gaza a été bombardé.

Col­lectif National pour une Paix Juste et Durable entre Israé­liens et Palestiniens, mercredi 23 juillet 2014

Une nou­velle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au pré­texte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gou­ver­nement pales­tinien d’entente nationale, condition pourtant néces­saire à tout progrès vers une paix juste. Devant cette situation dra­ma­tique, les gou­ver­ne­ments occi­dentaux se can­tonnent une nou­velle fois à "dénoncer l’engrenage de la vio­lence" sans désigner le res­pon­sable de cette nou­velle tra­gédie, et appelant seulement le gou­ver­nement israélien à la "retenue". Le pré­sident François Hol­lande est même allé jusqu’à cau­tionner l’agression d’Israël contre la popu­lation de Gaza en déclarant, lors de son entretien télé­pho­nique avec Ben­jamin Neta­nyahou le 9 juillet dernier, qu’il appar­tenait au gou­ver­nement israélien de prendre toutes les mesures pour pro­téger la popu­lation face aux menaces"

L’Union euro­péenne dis­po­serait d’un moyen simple : la sus­pension de l’accord d’association avec Israël qui accorde des avan­tages éco­no­miques à ce pays. Cet accord est condi­tionné par le respect des droits humains, ce qui n’est pas le cas avec la colo­ni­sation et l’existence du mur qui sont illégaux selon le droit inter­na­tional.

Pour dénoncer cette pas­sivité cou­pable de nos gou­ver­nants, et obtenir des actions concrètes de la France auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité, le Col­lectif National pour une Paix Juste et Durable entre Pales­ti­niens et Israé­liens* appelle tous les mili­tants à manifester

mercredi 23 juillet à 18h30 de République à Opéra
  • Pour l’arrêt immédiat des bom­bar­de­ments sur Gaza
  • Pour l’arrêt de l’agression israé­lienne en Cis­jor­danie et à Jéru­salem
  • Pour la levée du blocus, illégal et cri­minel, de Gaza
  • Pour des sanc­tions immé­diates contre Israël jusqu’au respect du droit inter­na­tional
  • Pour le soutien au peuple pales­tinien et au gou­ver­nement d’entente nationale La cause pales­ti­nienne n’a rien à voir avec l’extrême droite et n’accepte aucun soutien de leur part

____________________________________

*Agir Contre le Colo­nia­lisme Aujourd’hui (ACCA) - Alliance for Freedom and Dignity (AFD) - Alter­native Liber­taire (AL) - Amé­ri­cains contre la guerre (AAW) - Asso­ciation des Tra­vailleurs Magh­rébins de France (ATMF) - Asso­ciation des Tuni­siens en France (ATF) - Asso­ciation France Palestine Soli­darité (AFPS) - Asso­ciation Nationale des Elus Com­mu­nistes et Répu­bli­cains (ANECR) - Asso­ciation pour la Taxation des Tran­sac­tions finan­cières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) - Asso­ciation pour les Jume­lages entre les camps de réfugiés Pales­ti­niens et les villes Fran­çaises (AJPF) - Asso­ciation Répu­bli­caine des Anciens Com­bat­tants (ARAC) - Asso­ciation Uni­ver­si­taire pour le Respect du Droit Inter­na­tional en Palestine (AURDIP) - Cam­pagne Civile Inter­na­tionale pour la Pro­tection du Peuple Pales­tinien (CCIPPP) - Cedetim /​ IPAM - Col­lectif des Musulmans de France (CMF) - Col­lectif Faty Koumba - Col­lectif inter­uni­ver­si­taire pour la coopé­ration avec les Uni­ver­sités Pales­ti­niennes (CICUP)- Col­lectif Judéo-​​Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) - Comité de Vigi­lance pour une Paix Réelle au Proche-​​Orient (CVPR PO) - Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-​​Orient du 5e arrt (CJPP5) Confé­dé­ration Générale du Travail (CGT) – Confé­dé­ration pay­sanne - Droit-​​Solidarité – Ensemble - Europe Eco­logie les Verts (EELV) – Fédé­ration des Tuni­siens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) - Fédé­ration Syn­dicale Uni­taire (FSU) - Gauche Uni­taire (GU) - Géné­ration Palestine - La Courneuve-​​Palestine - le Mou­vement de la Paix – les Alter­natifs - les Femmes en noir - Ligue des Droits de l’Homme (LDH) - Ligue Inter­na­tionale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section fran­çaise de la Women’s Inter­na­tional League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) - Mou­vement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mou­vement Jeunes Com­mu­nistes de France (MJCF) - Mou­vement Poli­tique d’Emancipation popu­laire (M’PEP) - Orga­ni­sation de Femmes Egalité – Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste (NPA) - Parti Com­mu­niste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti Com­mu­niste Français (PCF) - Parti de Gauche (PG) - Par­ti­ci­pation et Spi­ri­tualité Musul­manes (PSM) - Une Autre Voix Juive (UAVJ) - Union des Tra­vailleurs Immigrés Tuni­siens (UTIT) - Union Générale des Etu­diants de Palestine (GUPS-​​France) - Union Juive Fran­çaise pour la Paix (UJFP) - Union Nationale des Etu­diants de France (UNEF) - Union syn­dicale Solidaires

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement Hollande le conflit palestinien n’est pas importé par ceux qui manifestent leur solidarité avec le peuple palestinien.
Historiquement l’état français a eu un rôle dans le sort fait à la Palestine avant 1947, même si son rôle fut moins important que celui du Royaume Uni.
Il a voté le plan de partage injuste de 1947 tout comme les USA et l’URSS.
Depuis des années les organisations sionistes ont pignon sur rue en France et importent massivement des capitaux vers Israël.
Depuis les années 1970 les services israëliens ont procédé à des assassinats en France en toute impunité.
Le gouvernement français reprend les théses israèliennes comme antisionisme = antisémitisme.
Depuis les années 70 les mouvements palestiniens ont fait des concessions sans rien obtenir en échange pour le peuple palestinien. Ils ont accepté, en majorité, de ne revendiquer que la Cisjordanie et Gaza (territoires subsistant après la défaite de 48 sous contrôle égyptien et jordanien jusqu’à la guerre dite « des 6 jours ») territoires non viables car sans continuité territoriale.
Pendant ce temps la colonisation s’est poursuivie (plus de 500 000 colons en Cisjordanie et à Jérusalem), l’occupation militaire également.
Les accords d’Oslo se sont révélés comme une duperie.
Seule Gaza s’est libérée de l’occupation Israèlienne, elle paye le prix fort : 7 ans de blocus (renforcé depuis l’arrivée au pouvoir de Sissi en Egypte), plusieurs agressions militaires d’Israél dont celle d’aujourd’hui avec des massacres collectifs de civils (femmes et enfants le plus souvent).
Les pays de la Ligue Arabe ne font rien ou presque. L’Autorité Palestinienne reste passive. L’Union Européenne ne prend aucune mesure d’ordre économique et diplomatique. La solidarité n’a que la rue pour s’exprimer.
Jean-Pierre Richaudeau
Répondre