URGENCE PALESTINE : samedi 2 août à 15 heures de Denfert-Rochereau aux Invalides

Publié le par FSC


Appel du Collectif National pour une Paix Juste et Durable
entre Palestiniens et Israéliens

 

  • Halte à l’agression israélienne!
  • Levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza
  • Libération de tous les prisonniers
  • Sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international
  • Soutien à la résistance du peuple palestinien
  • Oui à la liberté d’expression, non à la criminalisation de la solidarité

Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) - Alliance for Freedom and Dignity (AFD) - Alternative Libertaire (AL) - Américains contre la guerre (AAW) - Association des Travailleurs Maghrébins
de France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) - Association pourles Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) - AssociationRépublicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) - Cedetim / IPAM - CGT - Collectif des Musulmans de France (CMF) - Collectif Faty Koumba - Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) - Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) -
Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) - Droit-Solidarité  Ensemble - Europe Ecologie les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des
deux Rives (FTCR) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - Gauche Unitaire (GU) - Union générale des étudiants de Palestine (GUPS) - Génération Palestine - La Courneuve-Palestine - le Mouvement de
la Paix – les Alternatifs - les Femmes en noir - Ligue des Droits de l’Homme (LDH) - Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League
for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) - Mouvement Politique
d’Emancipation populaire (M’PEP) - Organisation de Femmes Egalité – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) - Parti Communiste Français (PCF) -
Parti de Gauche (PG) - Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) - Une Autre Voix Juive (UAVJ) - Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) - Union Juive Française pour la Paix
(UJFP) - Union Nationale des Étudiants de France (UNEF) - Union syndicale Solidaires

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

richaudeau 07/08/2014 09:53

Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement Hollande le conflit palestinien n’est pas importé par ceux qui manifestent leur solidarité avec le peuple palestinien.
Historiquement l’état français a eu un rôle dans le sort fait à la Palestine avant 1947, même si son rôle fut moins important que celui du Royaume Uni.
Il a voté le plan de partage injuste de 1947 tout comme les USA et l’URSS.
Depuis des années les organisations sionistes ont pignon sur rue en France et importent massivement des capitaux vers Israël.
Depuis les années 1970 les services israëliens ont procédé à des assassinats en France en toute impunité.
Le gouvernement français reprend les théses israèliennes comme antisionisme = antisémitisme.
Depuis les années 70 les mouvements palestiniens ont fait des concessions sans rien obtenir en échange pour le peuple palestinien. Ils ont accepté, en majorité, de ne revendiquer que la Cisjordanie et Gaza (territoires subsistant après la défaite de 48 sous contrôle égyptien et jordanien jusqu’à la guerre dite « des 6 jours ») territoires non viables car sans continuité territoriale.
Pendant ce temps la colonisation s’est poursuivie (plus de 500 000 colons en Cisjordanie et à Jérusalem), l’occupation militaire également.
Les accords d’Oslo se sont révélés comme une duperie.
Seule Gaza s’est libérée de l’occupation Israèlienne, elle paye le prix fort : 7 ans de blocus (renforcé depuis l’arrivée au pouvoir de Sissi en Egypte), plusieurs agressions militaires d’Israél dont celle d’aujourd’hui avec des massacres collectifs de civils (femmes et enfants le plus souvent).
Les pays de la Ligue Arabe ne font rien ou presque. L’Autorité Palestinienne reste passive. L’Union Européenne ne prend aucune mesure d’ordre économique et diplomatique. La solidarité n’a que la rue pour s’exprimer.
Jean-Pierre Richaudeau