info luttes de novembre

Publié le par FSC

Notre camarade JO Hernandez nous communique :

 

Les travailleurs des ports de Boulogne et Calais manifestent à Lille devant le conseil régional

La Voix du Nord, 14 novembre 2014 :

 

A l’appel de FO et CGT, une centaine de marins manifestent devant le conseil régional, ce vendredi en assemblée plénière. Une action à mettre en parallèle avec la grève conduite aujourd’hui dans le port de Calais.

 

 

 

Les marins de Boulogne et Calais sont inquiets et entendent le faire savoir. Ce matin, une centaine d’entre eux (FO Equipement Calais, Fédération ports et docks CGT Boulogne-Calais) manifeste devant le conseil régional, à Lille.

 

Manif La police clame son mal-être au

travail

Libération 14 novembre 2014

Environ 8 500 policiers ont défilé jeudi, à Paris, à l'appel du deuxième syndicat des gardiens de la paix, Alliance, pour dénoncer leurs conditions de travail et le mal-être dans la police.« Aujourd'hui, le policier ne comprend plus son métier. Il a l'envie d'être policier mais il ne trouve plus de sens aux missions qui lui sont confiées », a

expliqué Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance. « Les moyens matériels

et humains sont défaillants, le pouvoir d'achat baisse, ses missions sont détournées. Il est nécessaire de redonner du sens à ce métier avant qu'il ne soit trop tard.

 

Somain : à la gare de triage, des postes d’agents de

fret sauvés

La Voix du Nord, 16 novembre 2014 :

Une première victoire. Une victoire qui intervient dans le combat que les syndicats CGT et SUD Rail mènent pour sauver le centre de triage de Somain. Le 20 novembre, en sous-préfecture de Douai, ils prendront connaissance d’une étude de redynamisation des activités de et à partir du site de Somain.

 

 

« C’est une victoire en demi-teinte. » David Rotolo, secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Somain, ne bombe pas le torse. À force de discussions, de menaces de grève, la CGT et SUD Rail sont parvenus à faire reculer la direction de fret SNCF sur le fait de maintenir les compétences sur la gare de triage de Somain plutôt que de les délocaliser à Lille comme cela était initialement prévu.

 

 

Les salariés du commerce disent «non» au travail du dimanche

 

AFP, 14 novembre 2014 :

Près de 1 000 salariés de grandes enseignes parisiennes ont manifesté ce vendredi contre le travail du dimanche alors que le projet de loi sur l’activité doit être présenté mi-décembre.

 

 

«Mes parents se sont battus pour se reposer le dimanche, on ne peut pas laisser faire»: Béatrice Simon, vendeuse au BHV, a manifesté vendredi à Paris aux côtés de plusieurs centaines de salariés du commerce contre le projet du gouvernement d’assouplir les règles sur le travail dominical.

 

Lyon : Manifestation pour le droit au logement

 

France 3 Rhône-Alpes, 15 novembre 2014 :

Sous la bannière : »manifester pour l’arrêt des expulsions et pour un logement pour toutes et tous » un cortège d’un millier de personne environ a défiler de la Place des Terreaux , dans le centre de Lyon, jusqu’à la préfecture de région.

 

 

Cette manifestation organisée à l’appel de nombreuses associations, collectifs, individus, organisations, syndicats et partis politiques vise à obtenir « l’ouverture de structures d’hébergement d’urgence, l’amélioration des conditions d’accueil, sans condition d’accès, été comme hiver ». Les signataires entendent aussi obtenir « l’arrêt des expulsions sans relogement, pour tout type d’habitation, des fermetures des places d’hébergement et des coupures de fluides (eau, électricité, gaz…). » Mais aussi « l’arrêt du harcèlement de la part des administration et bailleurs sociaux sur les locataires et les usagers (contentieux, lettres menaçantes…) et le gel des loyers impayés. »

 

 

Vannes : des chauffeurs livreurs sans paie depuis août.

 

Ouest France, 15 novembre 2014 :

 

Des chauffeurs de la société de fret de proximité SL Courrier, zone du Prat, à Vannes, placée en redressement judiciaire le 22 octobre, ont débrayé, vendredi, « refusant d’effectuer certaines tournées », précise leur porte-parole, Stéphane Frémon. Les salariés n’ont pas reçu de vrai salaire depuis la fin août. « Le gérant nous a versé 500 € en septembre avec un bulletin. Pour octobre, nous avons eu 500 € pour la période du 21 au 31 octobre, mais sans bulletin. Notre situation est très précaire.

 

Des salariés de Schneider Electric
manifestent pour leur emploi

 

Midi Libre, 14 novembre 2014 :

Des salariés de Schneider Electric ont manifesté ce vendredi matin sur la RD 613 entre Gigean et Fabrègues pour protester contre la fermeture du site.

 

 

L’usine de fabrication de transformateurs électriques, qui employait environ 160 personnes avant l’annonce d’un plan social, doit fermer d’ici la fin de l’année. Des salariés ont bloqué la RD 613 et perturbé la circulation ce vendredi matin.

 

 

Tarbes : Les ouvriers de Vallourec
 
sont en grève

 

La Dépêche, 14 novembre 2014 :

 

Une partie des 56 salariés que compte Vallourec était en grève, hier. Rappelons que l’usine, implantée sur le site de l’Arsenal, est spécialisée dans les raccords de tube pour extraction de pétrole. Ce mouvement est motivé par la NAO (Négociation annuelle obligatoire). La première réunion qui s’est tenue la semaine dernière n’a pas abouti, indique Grégory Lecuyer, délégué syndical CGT.

 

 

«Lors de la deuxième phase, ce que l’on nous a proposé ne nous convenait pas. On espère bien être entendus la semaine prochaine, lors de la troisième phase des négociations.» En attendant, quelques bidons braseros ont été installés devant l’entrée de l’usine, histoire de réchauffer l’atmosphère et de préparer quelques brochettes pour le casse-croûte de midi. Dans un tract, les grévistes expriment leur ras-le-bol : «Trop, c’est trop, malgré nos revendications, la direction ne veut rien entendre et ne fait aucun effort pour améliorer nos conditions de travail».

 

Ils réclament donc «une augmentation immédiate» de la prime de nuit à 30 % et l’amélioration des conditions de travail, notamment une meilleure organisation générale. «Il y va de notre santé», préviennent-ils. «Les arrivages se font à la dernière minute, soulignent les protestataires. Dans la seule journée de vendredi, 6 camions chargés d’acier sont arrivés.» C’est pourquoi ils plaident en faveur d’une planification des expéditions.

 

Nouvelle mobilisation contre le
 
travail le dimanche et le soir

 

Le Figaro, 14 novembre 2014 :

Un appel à la grève a été lancé pour ce vendredi à partir de 6 heures pour protester contre le projet d’Emmanuel Macron de libéraliser le travail dominical et nocturne. L’intersyndicale Clic-P entend ainsi maintenir la pression.

 

 

 

Ne pas relâcher la pression. Tel est le mot d’ordre de l’intersyndicale Clic-P, à l’origine de la condamnation de plusieurs enseignes pour travail illégal le dimanche (Sephora Bercy Village, Carrefour City…) et le soir (Monoprix, Sephora, Galeries Lafayette, BHV…). Alors que le sujet est quelque peu retombé depuis l’annonce mi-octobre par Emmanuel Macron de sa volonté de libéraliser le travail dominical, le Clic-P (CGT, Sud, SCID-CFDT, SECI-Unsa) appelle ce vendredi les salariés parisiens du Printemps, des Galeries Lafayette, de la Fnac, des gares SNCF, du BHV et du Bon Marché à la grève à partir de 6 heures, pour protester contre le projet de réforme du ministre de l’Économie. Ce dernier souhaite notamment élargir de cinq à douze le nombre d’ouvertures dominicales autorisées chaque année, dont cinq sur simple demande.

 

Toulouse : Les facteurs en grève
 
pour des embauches

 

La Dépêche, 13 novembre 2014 :

Les facteurs du nord de Toulouse étaient en grève hier à l’appel de la CGT et de Sud. Ils dénonçaient le manque d’effectifs. Pour y remédier, ils demandent des embauches en CDI.

Hier, les habitants du nord de Toulouse, des Sept Deniers à Croix-Daurade, n’ont pas reçu leur courrier. Et pour cause, le centre de distribution du secteur était en grève. Selon la CGT, «près de 80 % des facteurs ont suivi le mouvement». «21 % si l’on considère que le préavis de grève s’étend à Côte Pavée et Rangueil», corrige la direction de La Poste.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article