Nouvelle attaque contre les Bourses du Travail!

Publié le par FSC

Les tentatives d'expulsion contre les locaux syndicaux se multiplient : dernière en date Toulouse :

Cher(e) Camarade,

Par courrier reçu hier, jeudi 19 février, la Mairie de Toulouse demande à la CGT de quitter la Bourse du Travail au 30 juin 2015.

La lettre est signée Sacha BRIAND, adjoint au Maire chargé des finances qui argue d’une baisse historique des dotations de l’Etat qui empêcherait désormais la Ville de supporter le financement de l’hébergement de notre organisation syndicale.

Par delà la Cgt, l’offensive paraît coordonnée contre les locaux de l’ensemble des organisations syndicales de Toulouse.

Alors même que les salariés de notre département subissent de plein fouet une des plus grosses crises de l’histoire du capitalisme (un salarié sur cinq est privé d’emploi en Haute-Garonne, 24 000 bénéficiaire du RSA), la majorité municipale souhaite expulser la Cgt de la Bourse du Travail où elle siège depuis 120 ans.

Remettre en cause l’hébergement de la Cgt dans la Bourse du Travail est une attaque qui vise à affaiblir la première organisation syndicale de la ville, du département, de la région… et du pays.

Le Bureau de l’UD qui se réunira lundi 23 février mettra la riposte de toute la Cgt à son ordre du jour.

Les membres de la Commission Exécutive doivent se tenir prêt à réagir afin que notre organisation fasse preuve de la plus grande fermeté pour de ne pas laisser cette situation dégénérer.

Fraternellement,

Cédric CAUBÈRE

Secrétaire Général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
La mobilisation doit être de grande ampleur et exemplaire pour démontrer qu'il y a des forces combatives déterminées à ne pas laisser faire.
Répondre