Radiofrance : 21, 22, 23 mars 2015 : la grève est reconduite

Publié le par FSC

21, 22, 23 mars 2015 : la grève est reconduite

Mobilisations et négociations

LA GREVE CONTINUE !!

Pendant une heure et demie le 20 mars 2015, les salarié-es grévistes de Radio France réuni-es en Assemblée Générale ont posé des questions très précises à leur PDG Mathieu Gallet : sur l’emploi, les comptes de la maison, l’opportunité des travaux de son bureau en période de restrictions budgétaires, le contenu de la radio de demain.

Les salarié-es ont eu des éléments de langage, mais aucun élément de réponse !

Ils ont pu mesurer le fossé qui les sépare de la direction :

  • d’un côté un discours désincarné, technocratique, d’un président qui désigne comme seule responsable la tutelle.
  • de l’autre, des salarié-es viscéralement attaché-es à leurs métiers, à leurs missions de service public, qui refusent d’être sacrifié-es pour payer des travaux monumentaux, satisfaire les envies de décoration intérieure du PDG et financer la reconversion de la Maison de la Radio en galerie marchande.

Résultat de ce face à face : une crise de confiance vis-à-vis du PDG, et surtout vis à vis de ses choix stratégiques pour l’avenir.

1ère illustration le soir-même :

Alors que des centaines de personnes, le matin en Assemblée Générale, ont entendu Mathieu Gallet s’engager à revenir sur la réforme du service propreté, Christian Mettot conditionne celle-ci à une levée globale des 4 préavis.

Un nouveau coup de « com’ », un nouveau mensonge…

Quant aux autres revendications des préavis la direction refuse toujours de négocier.

Soyons tous en grève pour imposer des négociations sur l’ensemble de nos revendications.

ASSEMBLEE GENERALE DES PERSONNELS

LUNDI 23 MARS A 10 HEURES AU STUDIO 105

Pour toute information rapide vous pouvez consulter le site Twitter de la CGT. L’ouverture d’un compte n’est pas nécessaire pour cela.

rendez-vous pour les plus courageux lundi matin à 8h30 devant la porte A pour distribution de tracts.

_______________

Un nouveau relevé de décisions a été présenté par la direction lors de la réunion de négociation qui a eu lieu à 18h30, le 23 mars.

Ce relevé de décisions comporte l’abandon de la réforme du service propreté. Aucune réponse sur les projets d’externalisation, aucune réponse sur les moyens et les effectifs du service accueil et sécurité et enfin aucune réponse sur les méthodes brutales employées par la direction de l’établissement.

Le relevé n’abandonne pas non plus le projet de verticalisation des métiers et moyens de production.

En réponse à la revendication de maintien des effectifs sur le réseau France Bleu la direction répond que "des redéploiements d’effectifs permettront d’assurer le développement du réseau France Bleu" ! Pour la CGT, il s’agit d’une provocation : la direction propose donc de continuer à faire plus sans plus de moyens ! Inacceptable quand on connait les dégâts déjà causés par les redéploiements dans le cadre du développement des Nouveaux Medias ! Cela signifie tout simplement encore plus d’émissions en syndication, des antennes locales dégradées les après-midi, les week-ends...etc...

Enfin, concernant les formations musicales, la Direction ne prend pas aucun engagement sur le maintien des quatre formations.

Ultime provocation : le DRH Christian Mettot et le Directeur Délégué aux Programmes et aux Antennes ont quitté la salle de négociations au bout d’à peine une heure !

Conséquence :

la grève continue sur la base des quatre préavis de grève du 19 mars 2015 ! Amplifions le mouvement !

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article