Ce 21 mai grève des hopitaux parisiens!

Publié le par FSC

remarque :

Le "dialogue social" dans les hopitaux comme dans les entreprises ou le secteur public c'est toujours le revolver sur la tempe : OU les suppressions d'emplois OU le renoncement à vos droits résultant de l'application des 35 heures!

Ailleurs, c'est SOIT vous acceptez le recul des conquis sociaux (salaires, temps de travail ...) SOIT on délocalise, on ferme la boite.

Pour les travailleurs la seule issue positive, c'est donc l'unité de lutte, le refus de la division et le refus du chantage et des contraintes imposées par le patronat, la finance et le pouvoir politique à leur service qui comme d'habitude se présentent mensongérement comme s'exprimant au nom de l'intérêt général.

Les médias à leur dévotion assurant le service après vente afin de monter l'opinion publique contre le mouvement social.

Pas d'autre issue non plus que de mener la bataille d'idées auprès des personnels comme plus largement auprès de l'opinion pour dénoncer ce chantage et faire la preuve que l'oligarchie au pouvoir ne fait que défendre ses sordides intérêts contre l'intérêt général au nom de la dette, de la réduction des dépenses publiques ...

________________

 

Source :

Le site de nos camarades CGT Cochin

Pour la défense de nos RTT tous en grève le 21 mai !

mercredi 13 mai 2015 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Le Directeur Général de l’APHP, Martin Hirsch, veut remettre en cause dès le 1er janvier 2016 les modalités d’organisation de travail, notamment en supprimant 5 jours de RTT. Il compte ainsi réaliser 25 millions d’euros d’économies sur notre dos !
Dans la foulée, il compte aussi limiter le nombre de stagiairisation de CDD – et donc aggraver l’emploi précaire.

 

En clair, il s’agit d’adapter les horaires des personnels aux pics d’activité dans les services et de mettre en place des horaires variables. Il veut généraliser la grande équipe et supprimer les équipes fixes.

 

La politique de suppression en masse de personnel hospitalier nous a conduit dans une situation extrême, dont tous les agents font les frais quotidiennement : les sous-effectifs s’accroissent de jour en jour, rendant toujours plus notre travail difficile.
Et voilà que maintenant, pour remédier à sa politique de destruction du service public hospitalier, il ne trouve rien de mieux que de nous supprimer des jours de repos !

 

En 2002, la mise en place des 35h aurait dû être accompagnée de créations d’emploi : ils ont fait l’inverse, et les plans stratégiques successifs ont entraîné la suppression de plus de 15000 emplois à l’APHP en une décennie.

 

Malgré des déclarations démagogiques, il est évident que Martin Hirsch non seulement supprimera les 5 RTT, mais aussi les 4000 emplois qu’il prétend sauvegarder.

 

D’autres « économies » sont prévues : suppression de la fête des mères, des jours de médaille, etc.

 

Nous devons réagir !
Ne les laissons pas nous dépouiller de nos acquis !
Ne les laissons pas nous supprimer 5 RTT !

 

Tous en grève le 21 mai !
Tous dans la rue !

Rassemblement dans le hall des admissions de Cochin à 10h15 pour déposer une motion auprès du Directeur du GH.

Ensuite nous partirons pour rejoindre le rassemblement devant le Siège, avenue Victoria, à 11h00.

______________

Voir également l'article :

"Martin Hirsch déclare la guerre aux personnels de l'AP-HP"

 

http://www.frontsyndical-classe.org/2015/05/martin-hirsch-declare-la-guerre-aux-personnels-de-l-ap-hp.html

 

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article