Goodyear Amiens : la lutte pour les droits immédiats ... et pour l'emploi continue!

Publié le par FSC

Source : FR3 AFP

Amers reclassements chez les anciens de Goodyear Amiens-Nord

Leur usine a fermé il y a plus d'un an. Les anciens salariés de Goodyear d'Amiens-Nord, tentent toujours de trouver une solution pour maintenir l'activité sur l'ancien site. Une situation qui devient critique, car pour un certain nombre d'entre eux le congé de reclassement arrive à terme.

 

Entre friche industrielle, revitalisation et reprise par les salariés : l'avenir de Goodyear Amiens est toujours aussi incertain. © France 3

©

Que sont devenus les 1.143 salariés de Goodyear : 

 

Selon les chiffres de la préfecture de la Somme, au 29 avril, 136 salariés ont retrouvé un emploi (CDI ou CDD supérieur à 6 mois), 59 ont créé leur propre entreprise notamment grâce au fonds issus de la convention de revitalisation, et 272 sont
en formation. En ajoutant 14 personnes reclassées sous des motifs divers ("convenance personnelle",autre), la préfecture comptabilise 583 personnes détentrices d'une "solution identifiée" de reclassement, soit un peu plus d'un ancien salarié sur deux. 

La direction de Goodyear, avec des chiffres au 20 avril, recense de son côté près de 58% de taux de solutions identifiées pour les personnes ayant adhéré au congé de reclassement.

"La Sodie (le cabinet de reclassement) n'hésite plus à dire qu'on a trouvé une solution pour 57-58% des gens, mais si on retire ceux en formation on est à moins de 15%", ajoute Mickaël Wamen.

Les aides directes mises en oeuvre dans le cadre d'une convention de revitalisation

 

Une convention de revitalisation, signée en septembre 2014 par la préfète de la Somme Nicole Klein et le directeur général de Goodyear-Dunlop Tires France (GDTF), Henri Dumortier, est destinée à "redynamiser l'emploi et l'économie locale", une obligation imposée par l'Etat aux grandes entreprises qui licencient pour raison économique. GDTF a contribué à 6 millions d'euros, destinés à différents fonds de prêts à taux réduits, d'aide aux entreprises ou d'aide aux créateurs d'entreprise.

Une coopérative pour relancer une partie de l'activité, à savoir la fabrication et la vente de pneus agricoles 


Les anciens salariés d'Amiens-nord ne désespèrent pas de trouver une solution pour s'en sortir et maintenir les emplois. Emmenés par la CGT, plus de 300 d'entre eux se sont ralliés à l'idée d'une reprise de l'activité pneu agricole en coopérative, peaufinant un projet de reprise présenté jeudi devant le comité de revitalisation.

Le 6 mai, une délégation de la CGT et du futur encadrement de la Scop, si elle devait être lancée, a par ailleurs rendez-vous au ministère de l'Economie dans l'espoir de rencontrer Emmanuel Macron. Mais beaucoup va dépendre de l'attitude
de Goodyear, qui, pour l'instant, ne s'est pas montré disposé à faciliter ce projet.

Les échéances immédiates  

 

En attendant, les congés de reclassement arrivent à échéance, provoquant un énième bras de fer avec la direction. Dans le cadre de l'accord de fin de conflit, il est prévu après les 12 mois de congés de reclassement trois mois de prolongation
financés par l'Etat, et sous conditions trois mois financés par Goodyear.

La suite reste encore floue

 

Or ces derniers ont, au grand dam des syndicats mais aussi de la Direccte (Direction régionale du Travail et de l'Emploi), refusé une prolongation à de nombreux salariés, qui voient leurs droits arriver à échéance dès le 11 mai. Le refus concerne notamment les salariés en formation. La CGT soutient que chaque cas aurait dû être étudié en commission de suivi. Les discussions sont loin d'être terminées.

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82
Répondre