Il y a eu des Français à Moscou…

Publié le par FSC

Nous relayons cette information de notre ami Lucien Pons comme soutien à la démarche et comme contribution à la sécurité de nos amis à Odessa

 

______________________________

 

10 mai

Dans le prolongement de notre initiative de la venue en France des mères d’Odessa et du secrétaire du Parti communiste d’Ukraine, voici ce que l’un des organisateurs nous demande de relayer… Il y a eu aussi notre franco-polonaise Monika dont nous attendons des nouvelles…

 

Bonjour Marianne, bonjour Danielle.

[Il s'agit de Danielle Bleitrach et de Marianne Dunlop]

Une délégation de l’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » est invitée officiellement à la parade pour le 70ème anniversaire de la victoire sur le nazisme à Moscou. Deux personnes Claude Roddier et sa fille envisagent d’aller à Odessa afin de rencontrer le collectif des mères de disparus.

Ce message est à relayer le plus largement possible sur vos listes de diffusion et sur les sites et blogs. Cette large information constituera une garantie pour la sécurité des membres de notre association.

Merci pour votre coopération.

Cordialement

 

Lucien PONS. Président de l’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR »

_____

Délégation du « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » à Moscou lors du 70° anniversaire de la victoire sur le nazisme.

 

Le 29 janvier 2015, l’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » a accueilli une délégation d’Odessa à Nice. Le but était de faire connaître le massacre du 2 mai 2014 dans la maison des syndicats à Odessa. Nos amis ukrainiens, regroupés dans des organisations antifascistes et des comités de soutien aux familles des victimes,  ont préparé une exposition qui tourne dans plusieurs villes d’Europe. Ils sont venus nous parler de ces événements tragiques. Une des personnes de la délégation avait perdu dans ce drame son fils de 27 ans, achevé sauvagement par des barbares après avoir essayé d’échapper aux flammes en se jetant par la fenêtre.

 

Leur témoignage fort a été entendu par un grand nombre de personnes.

En retour, pour nous témoigner leur gratitude, ils ont invité une délégation de notre association à la parade du 70ème anniversaire de la victoire sur le nazisme qui se déroulera à Moscou le 9 mai 2015. Notre délégation est ensuite invitée à Odessa pour rencontrer les comités de soutien aux familles des victimes.

Notre accord a été immédiat. Les conditions stipulaient qu’il fallait être Résistants où enfants de Résistants.

Voici les quatre personnes de notre délégation :

–      Serge Lesou, jeune Résistant FTP et sa fille Sylvie Pillé.

–       Claude Roddier, fille du commandant du grand maquis MUR du Var, le maquis Vallier, et sa fille.

Après la parade du 9 mai, C. et M. Roddier se rendront à Odessa remercier nos amis odessites de nous avoir permis d’assister à cette parade et pour les assurer de tout notre soutien.

Les autorités de la République française refusent de participer aux cérémonies du 9 mai à Moscou. Il faut quand même rappeler que ce pays a permis d’abattre la peste brune en Europe en sacrifiant plus de 25 millions de Soviétiques dans cette guerre à mort. La délégation de notre association composée de Résistants et d’enfants de Résistants, prend ainsi une valeur symbolique importante.

A leur retour, l’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » organisera une conférence avec les partenaires du 29 janvier (Le Comité Valmy, le M’PEP, l’UPR, la Nouvelle Arcadie, l’ALPAM) et ceux qui voudront s’y associer. Cette manifestation rendra compte de la participation officielle de notre association à cet évènement. Les membres de la délégation donneront des informations à ce sujet. Ce sera l’occasion de poursuivre le travail de notre association pour la paix en Ukraine et en Europe.

Il ne faut pas oublier et soutenir les victimes de ce conflit. Voici une partie du témoignage concernant la journée du 2 mai 2015 à Odessa (Voir PJ).

Les mères des enfants d’Odessa tués par les fascistes nous demandent: « Dites la vérité, dites surtout la vérité, toute la vérité ! Nos enfants étaient des gens bien ! Pas des clochards et des déclassés ! C’est tout le contraire, ils étaient ingénieurs en informatique, enseignant, poète, journaliste, designer étudiant… Dites la vérité, car sinon les fascistes vont vous rattraper aussi. Vous n’échapperez pas, ne le pensez pas que vous leur échapperez ! ».

 

Nous vivons une période extrêmement dangereuse. Mais les Français sous-informés, n’en n’ont pas conscience.

Le canon gronde à l’est de l’Europe. Les pays de l’Europe sont peu à peu entraînés dans une guerre contre la Russie. La France a toujours eu d’excellentes relations avec elle. Le Général de Gaulle a été le premier à dire qu’il faudrait construire l’Europe de l’Atlantique à l’Oural et qu’il voulait le faire.

 

L’association « Comité pour une Nouvelle Résistance » est favorable au plein exercice de notre souveraineté nationale. Son objet s’inspire des idéaux et des acquis du Conseil National de la Résistance créé par Jean Moulin le 27 mai 1943 à Paris.

 

Fidèles à l’idéal de la Résistance, fidèles aux paroles et à l’action du chef de la France Libre, le Général de Gaulle, nous voulons que la politique de la France s’inscrive dans des rapports d’amitié avec les peuples, pour un juste équilibre en Europe et dans le monde, entre l’est et l’ouest.

La voix de la France doit servir la négociation et le dialogue.

 

Lucien PONS. Président de l’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article