Le 6 novembre, les travailleurs de la Construction seront en grève en Haute Garonne

Publié le par FSC

Union Syndicale Construction

Bois Ameublement CGT 31

Bourse du travail -19, place saint sernin –

31070 TOULOUSE Cedex 7

E-mail : uscbacgt31@gmail.com Permanences tous les samedi matin

Communiqué de presse

A Toulouse, le 4 novembre 2016

Le 6 novembre, les travailleurs de la Construction

seront en grève en Haute Garonne.

L’agglomération toulousaine connait un boom démographique depuis 20 ans. Les choix politiques (métropolisation, fusion des régions, création de pôles de compétitivité, ouverture au tourisme et à l’investissement internationaux,…) vont accélérer ce phénomène.

Il est donc demandé aux salariés de la Construction des efforts renouvelés et accentués : hausse de la productivité, précarité des contrats de travail, blocage des salaires, travail dissimulé, occultation des accidents du travail et des maladies professionnelles…

Non seulement nous ne profitons pas de la spéculation immobilière mais nous la subissons tout comme les autres salariés de l’agglomération qui travaillent …. pour se payer un loyer ou rembourser des emprunts !

Depuis 2008, nous avons subi la pression psychologique du patronat de la profession qui affichait une pseudo baisse de l’activité pour justifier cette politique anti-sociale. Cette dernière s’est accompagnée de milliers de licenciements dans les petites entreprises mais aussi dans les grands groupes dominants.

Aujourd’hui, ce discours ne tient plus et les chiffres parlent d’eux-mêmes. En aout 2015, l’Agence d’Urbanisme et d’Aménagement AUT annonçait une hausse de 8,1% des constructions de logements en un an sur le département !!! Pourtant on est loin des 8,1% d’embauches et des 8,1% de hausse de la masse salariale.

Le patronat et leurs donneurs d’ordre (promoteurs, organismes du logement social, collectivités territoriales,…) vont devoir nous expliquer comment un tel différentiel de chiffres peut être obtenu tout en respectant la législation sociale, sanitaire, administrative et commerciale.

Le 6 novembre, les Syndicats CGT de la branche professionnelle appellent donc tous les salariés à faire grève. Nous nous réunirons dès 5 heures pour tenir un piquet de grève devant un des chantiers les plus scandaleux de l’agglomération : le Partenariat Public Privé de la faculté Jean Jaurès (ex-Mirail) à la Cépière.

Nous montrerons ainsi notre volonté de coordonner notre combat avec celui des salariés et des étudiants. Nous voulons donner une dimension sociale à notre travail et ne pas contribuer à privatiser l’espace public et les services publics qui sont supposés être au service de nos enfants.

La production de richesses doit profiter à ceux qui les produisent et à la population, pas aux spéculateurs.

Nous rejoindrons les syndicats de l’université à 10H afin de tenir une conférence de presse.

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article