Les retraités de la Loire manifestent à Saint Etienne le 24 novembre!

Publié le par FSC

Et ils font bien car saous prétexte de sécurité le droit de manifester ne doit pas être interdit!

Les retraités de la Loire manifestent à Saint Etienne le 24 novembre!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ci-dessous adresse de l' UNION SYNDICALE DES RETRAITES DE LA DORDOGNE <br /> Au CCN A l’UCR A l’UDCGT24<br /> <br /> Réunis ce jour en Bureau, l’USR CGT de Dordogne considère que la situation découlant des sinistres et meurtriers attentats perpétrés contre les populations dans la soirée de vendredi à Paris ne saurait entraîner une paralysie des luttes et des actions à caractère syndical.<br /> S’il est légitime d’accroître les mesures de protection des populations, en prenant garde à toutes mesures « liberticides » et en repoussant catégoriquement tous les amalgames, il serait grave de mettre de côté, ne serait-ce que momentanément, nos revendications, qu’elles portent sur le pouvoir d’achat, l’emploi, la santé, le service public ou la démocratie.<br /> L’union nationale, prônée par certains, nous paraît dangereuse. Hors de question pour nous d’accepter une sorte « d’union sacrée » avec le patronat, muselant nos légitimes exigences et revendications. Dans le même temps où le gouvernement décrète l’état d’urgence, les mauvais coups continuent de pleuvoir contre les travailleurs, les jeunes, les retraités, les privés d’emploi… Cet « état d’urgence » n’entrainera aucun arrêt des mesures en cours, qu’il s’agisse de la loi Notre, des lois Macron, Rebsamen, Touraine ou autre, sans parler des menaces judiciaires planant contre les militants syndicalistes.<br /> Si l’inquiétude est réelle dans la population suite à ces odieux attentats, elle l’est tout autant par rapport à la situation économique et sociale. <br /> Nous invitons donc les diverses structures de la CGT à maintenir les actions programmées et toutes celles à venir en lien avec les désastreuses politiques gouvernementale et patronale. Dans ces actions, il va de soi pour nous, qu’apparaissent clairement notre ferme dénonciation des odieux attentats, notre solidarité avec les victimes et leurs familles et notre exigence de politiques internationales de nature à faire avancer des solutions politiques aux conflits en cours au Moyen et au Proche Orient.<br /> Fait à Périgueux le 17 novembre 2015
Répondre