Henri Krasucki : L'esprit de Résistance!

Publié le par FSC

Henri Krasucki : L'esprit de Résistance!

C'est hier, au siège de la CGT Porte de Montreuil, dans la salle de réunion de sa direction nationale (le CCN) qu'a eu lieu la projection du film documentaire de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia :

"Une jeunesse parisienne en résistance"

 

En présence notamment de Pierre Krasucki, fils d'Henri, des réalisateurs et de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT.

L'exil de parents polonais militants communistes fuyant la Pologne de Piłsudski, la petite enfance à Belleville, l'imprégnation de valeurs de fraternité et de partage dans les organisations de jeunesse de l'époque.

C'est donc naturellement que toute une jeunesse politisée entre dès le début de l'occupation en résistance.

Placés dès 1939 dans l'illégalité par un gouvernement munichois qui menait la guerre d'abord contre les communistes, Henri dira : "Nous étions prêts"

 

La lutte contre l'occupant auprès du groupe Manouchian, l'arrestation, la torture, les camps ... et toujours la résistance dans les horribles conditions de la dictature nazi.

Les témoignages poignants d'acteurs encore en vie de cette période, compagnons de lutte d'Henri ponctuent la trame de ce documentaire  et c'est ainsi que l'on peut longuement entendre :

 Robert Endewelt (FTP-MOI), Raymond Kojitsky (FTP-MOI), Françoise Krasucki, Pierre Krasucki, Christian Langeois (biographe de H. Krasucki), Julien Lauprêtre (résistant), Henri Malberg, Paulette Sarcey (FTP-MOI), André Schmer (FTP-MOI), Serge Garde.

A une question de la salle sur ce qui avait motivé la réalisation de ce film, Laurence a pu répondre :

notre réaction au discours de Grenoble de Sarkosy sur l'immigration et la déclaration de Denis Kessler du MEDEF affirmant qu'il était temps de détricoter le programme du Conseil national de la Résistance.

Mourad ajoutant de son côté que ce programme qui vit encore dans les conquis de cette époque est fait non seulement de papier et d'encre, mais aussi du sang de nos camarades.

Et à nous de nous montrer digne d'eux au moment où plus que jamais le pouvoir socialiste avec ses lois Macron, son assouplissement du marché du travail, ses contre-réformes de la santé, du code du travail ... continue et aggrave le détricotage de toutes ces conquêtes.

Pour nous l'esprit de résistance c'est donc le combat contre les idées de renoncement et le fatalisme, l'organisation de la lutte vers le TOUS ENSEMBLE, le refus du "syndicalisme rassemblé" * sous l'emprise du jaune Laurent Berger et d'en finir avec l'illusion d'une "Europe sociale" promise depuis 30 an par la CES, tandis que sur injonction de l'Union européenne l'état social doit impérativement céder la place à l'état des banquiers et à celui des marchés financiers!

Un très beau film aux archives inédites, donc à diffuser de manière militante, (un DVD étant disponible) en prenant contact avec les réalisateurs aux coordonnées suivantes :

 

lkarsznia@images-contemporaines.com

mlaffitte@images-contemporaines.com

 

06 76 48 61 35 OU 07 86 34 36 47

__________________

* car si Henri Krasucki comme Benoît Frachon se battaient farouchement pour l'unité, ça n'a jamais été sous le patronage de la social-démocratie et du réformisme syndical. C'est dailleurs pourquoi les tenants du réformisme appuyés par la réaction intérieure et internationale ont à plusieurs reprises préféré la scission lorsqu'ils étaient mis en minorité par le courant de lutte de classe comme en 1921 ou en 1945.

 

Henri Krasucki : L'esprit de Résistance!

Publié dans KRASUCKI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Karsznia Laurence 01/12/2015 11:54

Merci pour ce bel article. Juste une petite erreur s'est glissée dans nos mails de contact :
lkarsznia@images-contemporaines.com et mlaffitte@images-contemporaines.com
Fraternellement.
Les réalisateurs

Laurence Karsznia 03/12/2015 14:43

Avec grand plaisir.

FSC 03/12/2015 14:38

Merci :)
Je corrige.
On reprendra certainement contac avec vous afin d'organiser la projection du film, soit dans le Nord, le Pas de Calais et/ou la région parisienne

A bientôt