Répression syndicale chez Start People

Publié le par FSC

Répression syndicale chez Start People

DECLARATION DES ELUS CGT DU CE START PEOPLE

IL EST DEMANDE QUE CETTE DECLARATION SOIT ANNEXEE AU PROCES-VERBAL DE LA REUNION

 

Les élus du comité d’entreprise de la société START PEOPLE tiennent à faire la déclaration qui suit, compte tenu de la procédure de licenciement radicalement injuste tant en fait qu’en droit, dont fait l’objet Frédéric WILLEMAIN.

 

Nous rappelons que Frédéric WILLEMAIN a été convoqué à un entretien préalable en vue d’un licenciement pour faute lourde par lettre recommandée avec accusé de réception du 25 janvier 2016, entretien préalable fixé au 4 février 2016, cette convocation se doublant d’une mise à pied à titre conservatoire à effet immédiat.

 

La direction de la société START PEOPLE a justifié cette mesure brutale et vexatoire par des faits qui auraient eu lieu le 16 décembre 2015, consistant selon elle en une entrave à la liberté du travail et en des violences prétendument commises au préjudice du directeur de l’établissement de LA POSTE de Rivesaltes.

 

Frédéric WILLEMAIN conteste évidemment ces accusations fantaisistes qui révèlent uniquement la volonté de START PEOPLE d’opérer une véritable répression syndicale à l’égard d’un élu qui n’a fait que son devoir de défenseur des salariés, étant rappelé que l’inspection du travail des Pyrénées Orientales a d’ores et déjà dressé par écrit le constat que le recours aux intérimaires par LA POSTE en vue uniquement de saper le mouvement de grève qui avait lieu en son sein, était radicalement illégal et passible de sanctions pénales.

 

L’action de Fréderic WILLEMAIN, contrairement aux accusations sans fondement dont il fait l’objet, n’a eu pour but que d’informer les salariés intérimaires de l’illégalité du recours au travail temporaire et de leurs droits, action qui a été totalement confortée par l’analyse faite par l’inspection du travail.

 

C’est bien évidemment pour exécuter servilement les injonctions du client LA POSTE que START PEOPLE tente par la procédure de licenciement qu’elle a initiée d’intimider Frédéric WILLEMAIN et au-delà la CGT de poursuivre un combat syndical légitime et soucieux de la défense des intérêts des salariés intérimaires et des salariés embauchés dont les droits ont été ainsi bafoués.

 

Au-delà de ce contexte dont toutes les conséquences seront tirées en temps utile, les élus CGT rappellent qu’au moment des faits allégués par la direction encore une fois intégralement contestés par Frédéric WILLEMAIN, aucun contrat de mission ne liait notre élu à START PEOPLE.

 

Dès lors, et de ce seul constat, il découle qu’aucune procédure disciplinaire ne saurait être valablement engagée sans encourir une nullité évidente.

Aucune sanction disciplinaire ne peut être infligée à Frédéric WILLEMAIN, quelle qu’elle soit, et a fortiori un licenciement qui aurait vocation à rompre un contrat de travail qui n’existe pas, et en tout état de cause qui n’existait pas, que ce soit à la date des faits reprochés ou à la date de l’engagement de la procédure disciplinaire.

 

Dès lors, les élus CGT ne se prêteront pas à une mascarade consistant à consulter le comité dans le cadre d’une procédure de licenciement qui ne saurait avoir le moindre fondement juridique.

 

C’est d’ailleurs pour cela que Frédéric WILLEMAIN, après en avoir avisé la direction, ne s’est pas rendu à l’entretien préalable fixé au 4 février dernier, qui n’avait aucune raison d’être.

Doit-on rappeler à la direction de START PEOPLE que le mandat découle du scrutin professionnel et non pas du contrat de travail et que si tel était son but, elle ne pourrait en aucun cas mettre le mandat de Frédéric WILLEMAIN à néant par la procédure qu’elle a illégalement engagée ?

Pour l’ensemble de ces raisons, les élus CGT tiennent donc à indiquer très clairement, qu’ils ne prendront en aucun cas part à une consultation sur le licenciement de Frédéric WILLEMAIN, irrégulier tant au plan juridique qu’au plan des pseudo-griefs qui lui servent de socle.

 

Ils soulignent que la présence à la réunion de ce jour de Frédéric WILLEMAIN, l’est en tant qu’élu du comité uniquement, et en aucun cas en qualité de salarié protégé visé par cette procédure de licenciement.

 

Outre que les élus ne prendront pas part à la consultation pour les raisons qui viennent d’être exposées, Frédéric WILLEMAIN ne répondra à aucune question ni ne prendra la parole d’aucune manière sur les griefs formulés contre lui par la direction de l’entreprise.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
mme devillers en 24 heures déjà je n'attendais pas et mon gestionnaire de mon compte me confirme un virement de 50000€ de la part de mme devillers chantal vraiment j'ai la joie de vivre plus que Dieu soit louer je vous le propose aussi pour tout vos problème financiers une seule adresse très sûre et très fiable, ma vie a pris à présent autre tournure vous voulez payer la voiture de vos rêve ou une maison ou si vous voulez faire un investissement ,un prêt pour démarre votre propre commerce et autres... , Contactez donc mme chantal devillers voici son email chantaledupont8@gmail.com
Répondre
C
Je suis tellement excitée que mon mariage brisé ait été restauré et mon mari est de retour après une rupture qui a mené à une bagarre.Après 2 ans de mariage, le Dr PADMAN m'a de nouveau fait sourire, merci Dr Padman<br /> <br /> Je suis très heureuse aujourd'hui avec ma famille. Mon mari m'a quitté depuis 6 mois maintenant, et je l'aime tellement, je cherche un moyen de le récupérer depuis lors. j'ai essayé de nombreuses options mais il n'est pas revenu, jusqu'à ce que je rencontre un ami qui m'a présenté à Dr.Padman https://padmanspell.com un lanceur de sorts, qui m'a aidé à rétablir mon mariage. Mon mari et moi vivons Heureusement ensemble aujourd'hui, j'ai tellement cru le Dr Padman aujourd'hui que je suis heureux de faire savoir au monde que ce lanceur de sorts a le pouvoir de ramener les amoureux, parce que je suis maintenant heureuse avec mon mari. Dr padman est un grand lanceur de sorts, vous pouvez le contacter via padmanlovespell@yahoo.com Maintenant, je conseillerai toute personne sérieuse qui se serait trouvée dans ce genre de problème à Vous pouvez le contacter via son email padmanlovespell@yahoo.com appeler ou l'ajouter sur whats-app avec son site WhatsApp +19492293867: https://padmanspell.com
Répondre
F
Rituel de retour de l'être aimé et puissant. Vous êtes en phase final de votre relation et vous désiré sauvé votre couple et regagner a nouveau le cœur de votre bien aimé(e). Plus de souci a vous faire je suis disponible a mettre mes connaissance occultes en action pour vous aider. <br /> <br /> - Retour d'affection général <br /> - Vaudou et de Maraboutage Africain <br /> - Récupération d'un ex par la magie <br /> - Retour d'affection et mariage <br /> - Protection contre mauvaise esprit de tout genre. <br /> - Protection contre un esprit de mort qui vous tourmente. <br /> - Protection contre les attaques de la magie noir et rouge. <br /> - Protection contre les accidents de tout genre. <br /> - Rapprochement amoureux <br /> -Connaître un peu plus sur moi pour les rituel de délivrance de la sorcellerie et aussi des rituel puissant pour la promotion et pour la richesse ( Porte monnaie magique ou valise magique)<br /> <br /> Spécialiste du retour affectif rapide de l'être aimé pour résultat en 3 jours garantis sans fin. Si vous voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté pour des raisons de dispute conjugale, je peux vous aider avec mes rituels a le faire revenir, car l'amour durable existe encore si vous croyez. L'amour de votre vie est parti, et vous souhaitez son retour sans délai. Rituel de retour de l'être aimé et puissant. <br /> <br /> Je suis connue sur le nom de maître DJOGBE FIFA <br /> <br /> Téléphone ou whatsapp : +229 67 12 50 66 <br /> <br /> E-mail : travailocculteprofetionnel@gmail.com <br /> <br /> web : https://www.travauxoccultes-retouraffectif.com
Répondre
I
Bonjour, comment se fait-il que les interimaires de Start people n'ont pas de participation au benefice alors que dans les autres boites d'interim, les interimaires la percoivent?<br /> Pourquoi les syndicats ne font rien alors qu'ils ont ete mis au courants de cette situation?
Répondre