après le succès incontestable du 9 mars ... la suite jusqu'à la victoire!

Publié le par FSC

après le succès incontestable du 9 mars ... la suite jusqu'à la victoire!après le succès incontestable du 9 mars ... la suite jusqu'à la victoire!

Personne ne peux constester l'ampleur des manifestations surtout pour un galop d'essai qui aux dires de plusieurs commentateurs surpasse les premières manifestations qui ont enclanché les luttes et la victoire du CPE il y a 10 ans.

Plus de 200 manifestations, des centaines de milliers de manifestants mêlant jeunesse étudiante, salariés, précaires, sans emploi ...

De quoi donner du tonus pour faire monter la pression dans les jours qui viennent face à un gouvernement inquiet mais qui va manoeuvrer en s'appuyant sur les syndicats soumis, CFDT en tête.

Déjà l'UNEF annonce une journée nationale d'action dès le 17 mars?

Alors faisons monter partout le mouvement jusqu'à ce qu'il devienne irresistible, engageons la bataille pour convaincre autour de nous les indécis en sachant qu'une majorité de la population soutient le mouvement, adressons nous hardiment à nos amis, à nos familiaux, à nos collègues ...

La jeunesse se porte aux avants postes; à nous de nous placer à ses côtés jusqu'au retrait pur et simple de ce projet de loi scélérat!

________________

Projet de Loi travail : l'Unef appelle à une "nouvelle journée d'action" jeudi 17 mars

 

L'Unef, premier syndicat étudiant, a appelé à une "nouvelle journée d'action" le jeudi 17 mars "dans toutes les universités" pour demander le retrait du projet de réforme du droit du travail, après une première mobilisation mercredi qualifiée de "succès".
"C'est une très bonne journée de mobilisation, sachant qu'on n'a eu que deux jours pour la préparer", s'est félicité auprès de l'Agence France-Presse le président de l'Unef, William Martinet, affirmant que des dizaines de milliers de personnes avaient manifesté mercredi partout en France.

"Très encourageante"
"C'est la meilleure réponse qu'on pouvait apporter au gouvernement, en tapant du poing sur la table !" a-t-il ajouté tout en déplorant l'absence de "toute prise de contact" de la part du gouvernement. "Peut-être qu'après cette journée, le gouvernement se rappellera qu'il y a des jeunes dans ce pays", a-t-il dit.
Michaël Jeanjean, porte-parole des Jeunes Écologistes, a pour sa part jugé cette journée "très encourageante pour la suite". "C'est un mouvement d'ampleur par rapport au CPE", a-t-il affirmé en référence à la mobilisation contre le contrat première embauche voulu, puis abandonné par la droite il y a dix ans.

(09-03-2016 - Avec les agences de presse)

après le succès incontestable du 9 mars ... la suite jusqu'à la victoire!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est un premier pas il faut continuer unis nous gagnerons
Répondre