devant la puissance du mouvement naissant le pouvoir cherche une échappatoire au RETRAIT!

Publié le par FSC

C'est le Figaro qui le dit

Loi Travail : le gouvernement songe à taxer de nouveau les CDD

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a confirmé que la piste allait être étudiée pour inciter les entreprises à privilégier les embauches en CDI. La suppression de l'allongement du temps de travail des apprentis est aussi à l'étude.

 

Le gouvernement aurait-il accepté d'entendre la voix des opposants sur la loi Travail? À quatre jours d'une réunion entre Manuel Valls et les partenaires sociaux, les premières rumeurs de modifications se multiplient et les entretiens aussi puisque le premier ministre a prévu de recevoir les organisations de jeunesse dans les prochains jours.

Pour inciter les entreprises à avoir plus recours aux CDI, le gouvernement songerait à taxer de nouveau les CDD. Comme le réclamait fin janvier le secrétaire général de la... CGT, Philippe Martinez. «Les CDD coûtent très cher à l'assurance chômage», insiste Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT sur RMC.

Cette piste a été évoquée par le ministre des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, et confirmée ce jeudi par la ministre du Travail Myriam El Khomri. «La proposition existe. C'est en corrélation avec le projet de loi. Cela relève des partenaires sociaux», a-t-elle déclarée ce jeudi matin sur France Info. Demande forte des syndicats lors des négociations autour de la sécurisation de l'emploi en 2013, la piste avait, dans un premier temps, été rejetée par le patronat qui l'avait finalement acceptée par la suite.

 

Mais

Côté partenaires sociaux, la CGPME a d'ores et déjà annoncé qu'elle y est fortement opposée. «(Surtaxer les CDD) serait une erreur majeure et prendre le problème par le mauvais côté», a déclaré Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général sur France Info. En augmentant les cotisations des entreprises, on augmente le coût du travail et on pénalise la création d'emplois». Alors que les membres du gouvernement ne cessent de dénoncer que plus de 80% des embauches se font en CDD et non en CDI, le représentant des petits patrons répond: «Pourquoi les chefs d'entreprises embauchent en CDD? Parce que c'est un risque social d'embaucher les gens en CDI. Mieux vaut rassurer les chefs d'entreprises en leur disant que si d'aventure ils étaient contraints de réduire leur activité, on pourrait sécuriser les licenciements économiques».

___________________

De toute manière il s'agit pour le pouvoir de maintenir le coeur et la philosophie de cette contre-réforme et de faire prévaloir dans un rapport des forces très favorable au patronat (l'existence d'un chômage de masse) la primauté des accords d'entreprise sur les garanties offertes par les lois nationales et les accords de branche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article