L'intervention de P. Martinez à République ce 28 avril

Publié le par FSC

L'intervention de P. Martinez à République ce 28 avril

C'est à l'issue de la manifestation après une rencontre avec NuitDebout que cette intervention a eu lieu.

Le journal Fakir fait un compte-rendu (ci-après) de cette rencontre préparatoire et des suites qui sont envisagées.

Des rapprochements s'effectuent donc dans le sens d'une convergence des luttes, pas sans problèmes et réticences de part et d'autre, mais le contact est noué.

On remarquera que du côté du pouvoir au-delà des provocations policières la répression se fait systématique dès que sur le terrain se profile un rapprochement entre le monde du travail et la jeunesse comme ça a été le cas à la gare Saint Lazare à Paris récemment comme à Gennevilliers ce 28 avril.

Vidéo consultable sur le site de notre camarade de Commun Commune :

http://www.communcommune.com/2016/04/philippe-martinez-secretaire-general-de-la-cgt-a-la-nuit-debout-28-avril-2016.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

________________________________________________

Une délégation de Nuit debout a rencontré, ce jeudi 28 avril à midi, Philippe Martinez et Catherine Perret de la Confédération CGT.

Ça a pas mal discuté sur « où en est l’intersyndicale ? pourquoi ça part pas en grève sectorielle ? etc. » Un peu concrètement il en ressort que :


1 / à l’invitation de Nuit debout, et notamment de la Commission grève générale, Philippe Martinez interviendra à l’Assemblée générale place de la République, ce soir vers 18 h, en même temps que des salariés en lutte, et d’autres syndicalistes ; sauf si ça chauffe avec la police.

2 / Philippe Martinez reviendra place de la République le dimanche 1er mai, vers 20 h, pour une discussion débat avec Eric Beynel, de Solidaires, et des questions sélectionnées par les commissions : « où en est l’intersyndicale ? pourquoi ça part pas en grève sectorielle ? etc. »

3 / le mardi 3 mai, le projet de loi entre en discussion à l’Assemblée nationale. Pour l’instant, deux initiatives sont prévues devant l’Assemblée, l’une menée par l’intersyndicale, l’autre par Nuit debout (avec des assos, des collectifs citoyens, etc.). Des discussions auront lieu pour rapprocher, un peu, ces deux initiatives.

De façon plus générale, un dialogue est ici entamé, et il est convenu qu’il sera poursuivi, avec la CGT mais aussi avec toutes les organisations qui l’accepteront, le souhaiteront.
Bon, c’est pas simple, mais on arrive à quelques trucs…

(Fakir proposera, le lundi 2 mai, vers 19 heures, place de la République, dans un coin, une discussion sur « l’étape d’encore après », avec quelques idées qu’on a en réserve.)

________________________________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
The reason should be to furnish individuals through politics practice which has an well-respected reference point companies and also taste researching written documents which will help their particular publishing endeavours using way more complete data as opposed to quick documents.
Répondre