Le pouvoir recule pour mieux préserver sa loi scélérate!

Publié le par FSC

Les mesures prises hier en direction de la jeunesse (Aide à la recherche premier emploi, caractère obligatoire de la taxation des CDD, hausse des minima salariaux pour les apprentis ...) sont d'abord et essentiellemnt le résultat de l'action unie depuis plusieurs semaines de la jeunesse et des salariés.

Pour le pouvoir socialiste il s'agit de tenter à l'aide de mesures pour l'essentiel qui ne concernent pas directement la loi travail de tenter de briser la convergence qui a commencé à se manifester entre la jeunesse et les travailleurs.

Pour le pouvoir l'essentiel est par ailleurs de préserver le coeur du dispositif de la loi travail qui consiste rappelons le à contourner les garanties de la loi, du code du travail, des accords de branches par le renvoi au niveau de l' entreprise, là où le rapport de forces est le plus défavorable aux travailleurs.

Et donc cela est maintenu.

Les protestations patronales expriment la crainte de reculs plus décisifs du pouvoir jusqu'au retrait de la loi.

Toutes raisons qui doivent nous conduire à amplifier la bataille d'explication et la recherche de la convergence des luttes travailleurs, jeunesse, sans emploi, précaires, femmes ... pour enfin remporter une victoire significative contre l'oligarchie et ses serviteurs.

Au 51e congrès de la CGT de jouer pleinement son rôle de tremplin pour les luttes!

Le pouvoir recule pour mieux préserver sa loi scélérate!

Commenter cet article