Le pouvoir socialiste choisit la répression

Publié le par FSC

Le pouvoir socialiste choisit la répressionLe pouvoir socialiste choisit la répression

Provocations policières dans la journée au cours des manifestations, évacuation musclée de la place de la République et de la mairie d'Amiens contre des occupants pacifiques, arrestation de militants syndicaux à Saint-denis et à Villeneuve-Saint-Georges ...les faits d'intervention policière violente se multiplient.

C'est le signe de la fébrilité de ce pouvoir inquiet de l'enracinement du mouvement, des convergences qui s'organisent et de la détermination à exiger le retrait de la loi scélérate.

C'est lui qui porte la responsabilité des violences et d'abord en s'entêtant à vouloir imposer sa loi travail!

L'opinion publique doit être informée de ces dérives que les grands médias se gardent de diffuser!

La vidéo de l'évacuation musclée de la mairie d'Amiens :

https://www.youtube.com/watch?v=UgHCui9utHk

___________________________________________

Ce qui s'est passé en mairie d'Amiens :

Une centaine d'opposants à la loi travail ont été évacués manu militari de la mairie d'Amiens par les CRS ce jeudi soir, selon France Bleu Picardie.

300 personnes avaient envahi la salle du conseil municipal en milieu d'après-midi, alors que la manifestation contre la Loi El Khomri passait devant l'hôtel de ville.

Les manifestants ont tenu un conseil municipal alternatif. Ils voulaient passer une Nuit Debout dans la mairie. Après plus de 4 heures d'occupation, Brigitte Fouré, le maire UDI d'Amiens a demandé l'évacuation. Un des manifestants, blessé au visage lors de la charge, a été évacué par les pompiers.

____________________________________________________

Le pouvoir socialiste choisit la répressionLe pouvoir socialiste choisit la répression
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article