Quand le PS s'en prend à la CGT!

Publié le par FSC

Quand le PS s'en prend à la CGT!

L'affiche du syndicat info'com CGT suscite un émoi qui va des syndicats de policiers aux diverses voix de droite :

Eric Ciotti « scandaleuse, indigne et honteuse d’un syndicat totalement discrédité "

Christian Estrosi « une honte et une provocation indigne ».

en passant par Florian Philippot, vice-président du parti de Marine Le Pen,qui  est « très choqué » et, lui aussi, il demande au ministère de l’Intérieur de porter plainte contre la CGT.

Preuve s'il en fallait que le parti soit-disant "anti-système" est bien un défenseur et un recours de l'ordre établi, à coup de matraques si nécessaire.

Mais c'est le premier secrétaire du parti socialiste qui sur ce terrain aussi se distigue par sa hargne et sa pratique des manoeuvres politiciennes de bas étage :

"Il y a beaucoup de choses qui me choquent en ce moment à la CGT" et

"Hier, lors de l'ouverture du congrès, les congressistes de la CGT ont crié : Les socialistes dehors, a poursuivi le Premier secrétaire du PS. Je constate donc que les socialistes n'ont plus droit de cité dans la CGT. J'en prends acte." "Il y a une gauchisation aujourd'hui de la CGT, a développé Jean-Christophe Cambadélis. Il y a un cours gauchiste qui est en place et cette affiche fait partie de ce cours gauchiste où on veut une CGT pure, une CGT sans opposition, une CGT tellement radicale qu'à la fin elle se regroupe autour de quelques personnalités qui sont en confrontation frontale avec l'ensemble de la société."

et s'en prenant directement au secrétaire général de la CGT :

"C'est l'orientation de Philippe Martinez", a affirmé M. Cambadélis, "parce que connaissant la CGT, on n'a pas crié : Socialistes dehors ou fait cette affiche sans que le secrétaire général de la CGT ne le sache". Le responsable socialiste a lancé une dernière pique : "Il peut ne pas savoir ce qui se passe dans l'appartement qui est le sien, mais quand il se passe quelque chose dans un congrès il le sait."

C'est que tous craignent au fond que les travailleurs, la jeunesse convergeant dans les luttes infligent une défaite à ce pouvoir et à l'oligarchie dont ils sont les partisans avoués ou honteux!

Raisons de plus pour galvaniser l'énergie du monde du travail, les précaires les sans emploi et pour que la CGT et le 51e congrès prennent toute leurs responsabilités et comme une délégué l'a fortement affirmé ce matin, pour que la CGT ne se contente pas de prendre le pouls des salariés mais ouvre la voie et indique la direction dans laquelle elle pense qu'il faut s'engager.

Le débat qui doit s'ouvrir sur la poursuite de la lutte et les formes à envisager y compris la grève générale reconductible n'en prend que plus d'importance!

 

Quand le PS s'en prend à la CGT!

Commenter cet article

puchol 20/04/2016 07:57

ENFIN,je retrouve un peu la CGT.........................