Loi travail : une guerre anonyme et lâche sur les réseaux initiée par des traders et des avocats d'affaires révèle Denis Robert

Publié le par FSC

Loi travail : une guerre anonyme et lâche sur les réseaux initiée par des traders  et des avocats d'affaires révèle Denis Robert

Et tout cela de manière ordurière et violente comme le révèle l'article suivant de France info.

il a été fait état également du fait que le standard de la CGT à Montreuil fait l'objet d'un harcelement à l'occasion de ce mouvement et des campagnes de presse contre la CGT.

Même démarche au fond!

il s'agit donc bien d'une guerre qui est menée contre les travailleurs et ceux qui luttent contre cette loi scélérate, en partie sous le masque de la lâcheté et donc de l'anonymat.

Et il est par conséquent sain et salvateur que l'anonymat de ceux qui se livrent à ces agressions et cachent leurs intérêts sordides et leur volonté  que les travailleurs soient livrés sans défense aux marchés financiers et au capital, que cet anonymat soit donc brisé.

Sur ce terrain aussi le combat doit être mené et organisé!

Merci Denis Robert!

__________________

 

Le journaliste Denis Robert part en guerre contre "les Golden corbeaux" de Twitter

Le journaliste d'investigation a publié plusieurs articles pour dénoncer les comptes anonymes qui propagent "des idées nauséabondes", notamment en marge des manifestations contre la loi Travail. Mais en retour, il a reçu injures et menaces, et s'est fait pirater son compte Facebook. 

Voir l'article à l'adresse :

http://www.francetvinfo.fr/internet/reseaux-sociaux/twitter/le-journaliste-denis-robert-part-en-guerre-contre-les-golden-corbeaux-de-twitter_1486433.html

_________________________

S'agissant des attaques contre le mouvement loi travail et ses acteurs rappelons que le dénommé  François-Xavier Lacroix est le VICE-PRÉSIDENT FINANCIER DE DANONE WATERS  (pseudo Lacruz) qui entre autre d'après Deni Robert ce matin invité sur France inter (L'instant M par Sonia Devillers)

Traces qu'il a d'ailleurs lâchement éffacées et qui invitait à noyer P. Martinez!

Denis Robert révèle en même temps qu'il ne s'agit pas d'individus isolés mais d'un réseau regroupant des gens qui ont le même profil : des traders, des banquiers, das avocats d'affaires qui utilisent des masques pour injurier, insulter et harceler ...

 

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1298411

SUR TWITTER, LES CHANTRES « ANONYMES » DE LA LOI EL KHOMRI

Je ne suis pas un grand pratiquant de Twitter, mais hier sur les conseils d'une amie, j'ai jeté un oeil sur les débats autour de la loi Travail et ai été bluffé par la violence des détracteurs de la grève. Cette amie a constaté qu’un certain nombre de comptes très virulents jouent de leur anonymat pour propager des idées nauséabondes en terme d'ultra-libéralisme, anti-syndicalisme, et pour certains racisme et sexisme.

Financièrement très aisés, ils se pensent à l’abri de toute poursuite puisque non identifiables. Sauf que sur internet, difficile de ne pas laisser de traces... :)

Leurs discours sont si offensifs, caricaturaux et nazes que les balancer anonymement me semble assez disons moyen…
Le but du jeu est, par recoupements, de les démasquer.
Après tout, ce sont eux qui ont commencé, non ?

Aujourd'hui, deux d’entre eux sont à l’heure actuelle déjà identifiés (par ma copine), un trader et un cadre sup. D'autres suivront :

D'abord le VICE-PRÉSIDENT FINANCIER DE DANONE WATERS François-Xavier Lacroix : @lacruzFX sur Twitter >http://http://twitter.com/lacruzFX
Voici son Linkedin : http://www.linkedin.com/in/francois-xavier-lacroix-a6a30a

En 2008 il a dû s’expatrier en Argentine pour diriger Danone Amérique du Sud. C’est fou comme les riches sont débordés les week-ends :

http://gimefive.lacroix.over-blog.com/article-18535338.html
Dans sa production quotidienne de tweets, le plus impressionnant, c’est sa capacité d’insulte grossière quand il s’en prend - anonymement bien entendu - à des femmes favorables au mouvement social.

 

Capture d'écran du compte de @lacruzFX publiée par Denis Robert le 3 juin 2016 sur son compte Facebook. 

Intéressant de la part d’un Financier avec tant de salariés sous ses ordres que de se montrer si ... « respectueux » ? de ses interlocuteurs. On imagine ce que donne le renversement de la hiérarchie des normes dans une entreprise où de telles personnes sont soudain en mesure de faire la « loi » pour les salariés...
Pour mémoire, Danone Water, c’est le gros morceau juteux de Danone, c’est aussi la privatisation des ressources en eau sur la planète (scandale au Maroc début des années 2000). Le Monsieur a lui exercé en Afrique, puis en Amérique du Sud avant de rentrer au bercail. En Argentine, son blog montre la vie écrasante de loisirs de ceux qui réclament des heures supp moins payées pour les salariés :

http://gimefive.lacroix.over-blog.com/article-18535338.html

Autres morceaux choisis (il y a l’embarras du choix, entre retweets nauséabonds et apartés « élégants »)

(voir les captures d'écran de ses tweets dans les commentaires)

Capture d'écran du compte de @lacruzFX publiée par Denis Robert le 3 juin 2016 sur son compte Facebook. (TWITTER / DENIS ROBERT / FRANCETV INFO)

Le second personnage identifié est un TRADER DE LA CITY, Ali Zebodaghi, @ZeBodag sur Twitter >

http://twitter.com/zebodag
Ancien Lehman-Brothers désormais à son compte, 450 K€ d’impôts prétendument payés l’an dernier, il vient de s’acheter un avion pour le loisir. Sur LinkedIn :

http://www.linkedin.com/in/abodaghi
Un article des Echos où on parle de lui :

http://investir.lesechos.fr/…/c-est-rendez-vous-en-terre-in…
Spécialisé dans la « volatilité »...

(voir les captures d'écran de ses tweets dans les commentaires)

A part les incidences des licenciements sur la spéculation, on peine à voir pourquoi un trader exilé à Londres est aussi hargneux sur la réforme d’un Code du Travail qui ne le concerne à priori en rien...

Il y en a d’autres, en cours d’identification par des journalistes belges et français. Intéressant, ils se connaissent entre eux (le VP Financier de Danone Water affirme avoir connu le Trader dans leur jeunesse), attaquent de concert : dès qu’un Twitto entend leur tenir tête, les voilà qui déboulent sur le thread comme une nuée, échangeant par ailleurs « en privé » (mais rien n’est privé sur Twitter, seul le flux permet le flou) des propos d’une rare grossièreté.

Le plus intéressant restant leur détermination dans leur propagande anti-mouvements sociaux... à l’abri de comptes anonymes.

Au final, le trader est sans doute le moins « malhonnête » des trois, puisqu’il ne dissimule que son identité, pas son activité. Les autres s’amusent à se faire passer tantôt pour des prolos, tantôt pour des intellos, au gré de leurs envies... L’énergie qu’ils mettent dans ces tweets est impressionnante...

Du coup, on s’interroge : combien sont-ils, ainsi, de grands argentiers à jouer au Zorro ultra-libéral sur Twitter ? Sur Facebook ?

À suivre les amis et à compléter..

 
Loi travail : une guerre anonyme et lâche sur les réseaux initiée par des traders  et des avocats d'affaires révèle Denis Robert

Commenter cet article