Narbonne : Valls fait donner sa police et le PS son SO!

Publié le par FSC

 Jacques Beneit, Christophe Garreta et Magali Astruc devant les images de l'altercation filmées avec un portable. PHOTO/Philippe Leblanc

Jacques Beneit, Christophe Garreta et Magali Astruc devant les images de l'altercation filmées avec un portable. PHOTO/Philippe Leblanc

Passés en force contre la majorité du peuple sur la loi travail le membres du gouvernement et le PS doivent s'attendre partout à être contestés et mis en accusation!

Ils n'ont aucune légitimité pour appliquer la politique pour laquelle ils n'ont aucun mandat!

__________________________________________

Source : L'Indépendant

"Nous avons été bousculés, insultés, humiliés", lancent Christophe Garreta, Magali Astruc et Jacques Beneit de l'Union locale CGT de Narbonne.

L'incident s'est produit vendredi dernier, à Palaja, à l'occasion de la visite du Premier ministre, Manuel Valls. Cette délégation de syndicalistes souhaitait assister à la réunion publique organisée dans le village. Le service d'ordre du Parti socialiste les en a empêchés. "Nous étions habillés en civil. Sans signe distinctif ni volonté de troubler la réunion. Nous projetions simplement d'intervenir pour alerter Manuel Valls sur la très grande précarité des travailleurs dans le département", racontent les cégétistes.

"Le service d'ordre nous a vraiment malmenés", déplorent-ils. Du côté de la fédération audoise du PS, on indique "ne pas être du tout au courant de cette altercation". La CGT n'exclut pas de porter plainte.  

Commenter cet article