Renault CGT Le Mans, un constat : contrat de compétitivité = contrat de dupes!

Publié le par FSC

Renault CGT Le Mans, un constat : contrat de compétitivité = contrat de dupes!

Source Ouest France

Seul syndicat à n’avoir pas signé l’accord de compétitivité, proposé par le groupe en 2013, les représentants locaux de la CGT estiment avoir besoin de 300 nouvelles embauches.

En pleine crise économique, en 2007, le groupe Renault avait demandé « des efforts » à ses salariés, afin d’assurer des « gains de productivité et de performance », et éviter la fermeture de sites.

Seul syndicat à n’avoir pas signé l’accord de compétitivité, proposé par le groupe en 2013, les représentants CGT de Renault Le Mans tirent un bilan plutôt négatif "de ce contrat de dupes".

Résultats  : augmentation du temps de travail, gel des salaires, suppressions de poste. Et des embauches qui manquent. Le syndicat estime les besoins à 300 recrutements.

Commenter cet article