Débrayage à la fonderie de Bretagne

Publié le par FSC

Source : Ouest France

Les négociations en cours à Paris entre syndicats et le groupe Renault, mobilisent aussi à Caudan. Où la tension monte d’un cran.

Deux-cent selon la CGT, 18 % des effectifs (sur 440 salariés en CDI, 550 au total) selon la direction. On ne mettra pas d’accord les uns et les autres sur le chiffre des personnels de la Fonderie de Bretagne qui ont débrayé hier sur le site de Caudan. Un débrayage exactement calé sur les négociations entre organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC) et direction à propos du nouvel accord de compétitivité du groupe Renault.Au rang des revendications : les conditions de travail qui ne cessent de se dégrader selon la CGT.

 
 
 

Commenter cet article