La situation sociale se tend chez SFR

Publié le par FSC

La situation sociale se tend chez SFR

L'AFP a obtenu un courrier des syndicats de SFR à la direction de l'opérateur. Dans ce dernier, les syndicats UNSA, CFDT, CGT, CFE-CGC, CAT et Sud avancent qu'ils ne participeront à "aucune commission sociale de négociation, au moins jusqu'au 10 novembre".

Les syndicats reprochent les non-dits des réponses de la direction. Ils dénoncent l'absence d'impact du plan de départs volontaires sur les différents métiers. Le 10 novembre, la direction de SFR doit présenter son plan. En attendant la présentation, les syndicats boycottent toute tentative de dialogue social.

Alors que la CGT, l'UNSA et la CFDT de SFR étaitent les seules à appeler à la grève et autres débrayages, cette lettre fait le tour des syndicats de l'opérateur

Rappelons que les conditions dans lesquelles Patrick Drahi a acquis SFR incluent

l'objectif de supprimer 30% des effectifs du personnel afin à la fois de rembourser

la dette contractée pour s'emparer de l'entreprise et gaver les actionnaires de dividendes.

Voir notre article sur le LBO à cet égard :

http://www.frontsyndical-classe.org/2016/10/sfr-drahi-le-stade-suppreme-du-capitalisme.html

 

Commenter cet article