Hauts-de-Seine : les luttes qui montent ... Et les élections au TPE

Publié le par FSC

Contrairement à ce que croit le gouvernement, il n’en a pas fini avec la loi El Khomri et les mobilisations des salariés ! On ne lâche rien même en période de fêtes ! Toutes et tous, sommes sur le pied de guerre et nous serons encore plus déterminés à nous battre en 2017 !

Campagne TPE : opération « banderoles » : le 16 décembre, la première opération banderole du département a été menée :

Merci aux camarades qui y ont participé et permis d’avoir une visibilité CGT auprès des nombreux salariés qui tous les matins utilisent l’A86 pour aller travailler !

*Les ULs de Malakoff et Le Plessis organiseront aussi le 22 décembre des opérations banderoles. Nous sommes dans la dernière ligne droite, les distributions et initiatives se poursuivent :

·        Le 5 janvier l’URIF initiative à Paris

·        Le 11 janvier 2017 la caravane des TPE revient à Nanterre à la gare RER Nanterre ville côté Chemin de l’île.

Nous devons tous nous mobilisés pour cette campagne décisive pour la représentation interprofessionnelle de la CGT d’autant que la cour de cassation a autorisé le STC et le Lab à pouvoir présenter des listes au niveau national alors que leurs professions de foi prônent la discrimination des travailleurs. Une décision éminemment politique…

Mobilisations  dans le département :

Elles ne faiblissent pas en ce mois de décembre !

Alors que le patronat ne voit que les dividendes à verser aux actionnaires, la CGT défend la ré industrialisation du pays. Produire sur place, développer des savoirs faire, créer des emplois bien rémunérés constituent un véritable enjeu de société que nous devons nous réapproprier en tant que citoyens.

Le même jour le 15 décembre deux initiatives avaient lieu :

A Suresnes 150 salariés sur 400 étaient réunis devant le site à l’appel de la CGT contre le plan de suppressions de 1164 emplois et la fermeture du site de Suresnes.

Au siège d’Engie,400 salariés étaient rassemblés contre le plan de restructuration du groupe qui prévoit 10 000 suppressions d’emplois !

 Au final, revendiquons la nationalisation totale du secteur de l’énergie, par les agents et pour les usagers !

Répression anti-syndicale :

La nouvelle année qui s’annonce doit être celle d’une riposte d’ampleur contre la répression anti-syndicale organisée par un pouvoir qui dérive de plus en plus vers l’autoritarisme !

Nombre de nos camarades sont poursuivis en justice et condamnés par un parquet aux ordres du gouvernement ! On veut empêcher les représentants syndicaux et par conséquent les salariés de combattre les politiques d’austérité mortifères qui détruisent les services publics mais au-delà la notion même d’intérêt général!

Philippe Christmann de la CGT construction a été condamné à payer une amende de 500€ et une indemnisation de 17 000 € à la FPB Fédération française patronale du Bâtiment pour avoir jeté des confettis et distribué des tracts.

Dans le 92 le secteur de la santé est particulièrement touché : c’est Chantal LACKOMICKI militante CGT à l’hôpital Beaujon qui est injustement mutée d’office pour avoir « seulement » mené une activité syndicale dans son laboratoire ! A lire la lettre de Philippe Martinez exigeant la réintégration de Chantal et à signer la pétition en soutien de notre camarade.

Nordine MORDI secrétaire général du syndicat du centre hospitalier de Neuilly fait l’objet d’un véritable acharnement de sa direction, qui a décidé arbitrairement de ne pas suivre la décision de la commission paritaire et d’imposer ses propres sanctions !

Notre camarade se retrouve mis à pied pour une durée de un an dont 6 mois avec sursis ! Nous ne les laisserons pas faire !

« S’attaquer à un militant de la CGT, c’est s’attaquer à toute la CGT »

Solidarité aussi avec les travailleurs immigrés :

Le 15 décembre un centre d’accueil des travailleurs immigrés a été incendié. Un des résidents est décédé et quatre autres blessés gravement.

Une réunion sera organisée le 4 novembre à 18h30 et une manifestation aura lieu le 10 novembre à Boulogne.

La CGT adresse son soutien aux victimes et dénonce les propos calomnieux qui ont été tenus par le ministère de l’intérieur sur les résidents de ce foyer.

Agenda des luttes et initiatives :

Ø Le 5 janvier l’URIF initiative à Paris, pas de lieu de rendez-vous pour l’instant

Ø Le 10 janvier : manifestation à Boulogne Billancourt en soutien aux travailleurs sans papiers.

Ø Le 11 janvier 2017 la caravane des TPE revient à Nanterre à la gare RER Nanterre ville côté Chemin de l’île.

Ø Le 11 janvier : rassemblement unitaire devant le Sénat à Paris pour l’abrogation de la loi El Khomri à 13 heures – métro Odéon-  RER B Luxembourg

 

Commenter cet article