délit de solidarité : ce sont les responsables politiques du chaos résultant du droit d'ingérence des puissants qu'il faudrait traduire devant les tribunaux!

Publié le par FSC

Source : la pétition à signer sur change.org :

https://www.change.org/p/solidarit%C3%A9-avec-les-solidaires/u/18932306?utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=petition_update

Soutien à Cédric Hérrou : tous au TGI de Nice, mercredi 4 janvier 2017 à 13h30

Après Claire et Pierre-Alain, c'est Cédric !

Venez tous soutenir Cédric Hérrou le Mercredi 4 janvier 2017 à 13h30 au TGI de Nice.

Près de dix bénévoles ont été ou seront poursuivis devant les tribunaux pour avoir secouru, protégé ou aidé des réfugiés y compris des mineurs, venant de la frontière italienne.
Ces bénévoles se sont pourtant substitués au gouvernement et au Département des Alpes-Maritimes, aveugles ou défaillants face à leur devoir de solidarité et à leurs responsabilités vis à vis de réfugiés qui ont des droits et ont de surcroît affronté de dures épreuves avant d’arriver à la frontière italienne.
L’Unicef, dans un communiqué du 13 décembre 2016, vient de dénoncer vigoureusement cette situation et rappelle les pouvoirs publics au respect de la loi et des conventions internationales.
Le préfet, qui se contente de refouler les réfugiés, parfois au mépris de nos lois, s’en prend aux bénévoles qu’il interpelle, garde à vue, voire traduit en justice ; bénévoles qui ne font, devant l’inaction coupable des pouvoirs publics, qu’obéir à la loi, sauf à refuser de porter assistance à personne en danger.

Commenter cet article