Pays Basque : grève tous les lundis chez les cheminots

Publié le par FSC

Source France Bleu

Nouvelle action des cheminots du Pays Basque ce lundi. Mouvement lancé dans tous les services à l'appel de la CGT. Le syndicat proteste ainsi contre la fermeture des guichets durant tous les weekends dans les gares d'Hendaye, Saint Jean de Luz et Biarritz depuis le 1er janvier 2017.

Une grève chaque lundi. C'est ce qu'ont lancé le 26 décembre dernier les cheminots CGT d'Hendaye et Bayonne. Ce lundi, le mouvement a touché 100% des guichetiers d'Hednaye, Biarritz et Saint Jean de Luz. Saint Jean de Luz où, faute de personnel, la direction a fermé tout le bâtiment. La grève a eu egalement des conséquences dans les autres gares du pays Basque. Aucun guichetier à Biarritz et Hendaye. Pour eux cette mesure est une aberration. Le témoignage d'une guichetière, Florence :

Témoignage de Florence, l'une des guichetières de la côte basque impactée par la fermeture des guichets les week-ends.

La grève de ce lundi suivie par plusieurs services s'est traduite par des TER (trains express régionaux) en moins entre Hendaye et Bayonne. Des TER parfois remplacés par des bus. Plus aucun train entre Bayonne, Pau, Oloron et Bedous. Aucun train non plus entre Bayonne et Saint Jean Pied de Port. En revanche, quelques trains entre Hendaye et Bordeaux car conduits par des agents girondins.

On est dans le cadre d'une restructuration unilaterale selon Julien Delion de la CGT

Selon la direction régionale de la SNCF près de la moitié des TER a circulé ce lundi matin dans la Sud-Aquitaine. Des TER complétés par des bus. Le trafic TGV etait normal. Seulement 3 aller-retour des trains inter-cités (sur 4) ont circulé aujourd’hui.

 

La gare de Saint Jean de Luz fermée...mais ouverte (il faut contourner le bâtiment !) - Radio France

La gare de Saint Jean de Luz fermée...mais ouverte (il faut contourner le bâtiment !) © Radio France - Jacques Pons

CouvertureSelon un comptage de la CGT 65% des chauffeurs de trains et 45% des contrôleurs ont suivi le mouvement ce lundi. En fin de matinée une quarantaine de cheminots réunis en assemblée générale devant la gare (fermée) de Saint Jean de Luz ont voté pour recommencer lundi prochain, cette fois en gare d'Hendaye.

Commenter cet article