Répression anti-CGT au musée du Louvre à LENS : Miryam secrétaire du syndicat licenciée !

Publié le par FSC

Ce qui se passe à LENS en lien avec de nombreux autres cas illustre l'ampleur de la répression anti-syndicale et anti-CGT en particulier.

Ce que ce pouvoir souhaite, ce que la classe dominante  souhaite dans le monde du travail ce sont des organisations couchées à l'instar d'une CFDT cajolée et dont l'inclination au "dialogue" est tant vantée!. Sans quoi c'est la bâton!

La riposte doit donc être à la mesure de l'enjeu : des militants défendant leur dignité et leur droit à une action indépendante, des travailleurs pouvant compter sur un syndicalisme de lutte sans compromission!

______________

La direction du Louvre Lens vient de décider de ne pas renouveler le contrat de deux médiatrices dont celui de Miryam la secrétaire du syndicat CGT, élue au CT et mandatée au CHSCT.

Après 4 années d'efforts, d'investissement sans compter, voilà comment les personnels sont remerciés.

Ce non renouvellement est aussi l'occasion pour la nouvelle direction de se séparer d'une responsable syndicale CGT qui depuis 2013 dénonce sans relâche la dégradation des conditions de travail. Le syndicat CGT a remporté aux élections de 2014 tous les sièges au Comité technique (CT), il est aujourd'hui le seul syndicat présent au Louvre Lens.

Par ailleurs, deux éléments sont à noter : Miryam a une compétence et des missions particulières, elle est la référente pour les publics handicapés, sa collègue est référente des publics troisième âge. Cela veut dire que ces publics seront moins accueillis et que les relations créées depuis 4 ans (avec les EHPAD notamment) sont balayées d'un revers de main par cette décision inique.

Par voie de conséquence, la direction avec deux médiatrices en moins envisage de réorganiser les plannings de l'équipe des médiateurs ce qui va entraîner inévitablement une dégradation des conditions de travail pour les personnels et pour l'accueil des publics. Déjà depuis quelques mois, la plage d'accueil des scolaires de 9h à 10h a été supprimée ce qui ne permet pas à toutes nos écoles de visiter le musée alors que c'est un des axes importants de son projet culturel et scientifique.

Une telle situation est inacceptable.

La CSD CGT des services publics du Pas-de-Calais a donc décidé d'organiser la riposte :


en rédigeant un communiqué de presse (joint)
en proposant aux syndicats d'adresser à la direction une motion dénonçant la situation et apportant leur soutien (document joint)
d'interpeller les élus de la région
d'appeler à

un rassemblement le jeudi 19 janvier à 17h45 au Louvre (rue Paul-Bert), jour où le Président du Louvre doit tenir une conférence sur l'exposition "patrimoine"

L'heure est à l'action et au soutien pour Miryam.

 

 

Publié dans REPRESSION

Commenter cet article

MARCHETTI Phiippe 18/01/2017 12:22

Une pétition en ligne ! ! !
Ils n'aiment pas du tout que cela se sache dans les médias.
Alors pourquoi s'en priver ?
La CGT : OUI.
Les sympathisants : OUI.
Le PEUPLE : OUI AUSSI !
On ne veut plus de ces dirigeants de M... de cette justice de M...
ON Y VA ! ! !
@+Fifi