Unilever applique la Loi Travail sur le medecin du Travail

Publié le par FSC

SOURCE : CGT UNILEVER Le Meux

Auparavant, une visite médicale d’embauche était systématique lors du recrutement d’un salarié. Avec la loi El Khomri, cela ne sera plus une obligation exceptée pour des postes à risques. Les autres salariés passeraient une visite d’information et de prévention dispensée par un professionnel de la santé qui ne serait pas forcément médecin (il peut d’agir d’un infirmier). Pour de nombreux médecins, il s’agit d’un coup très dur porté à la médecine du travail.

Annonce de la direction en fin de CE du vendredi 27 janvier 2017, l'application de la loi El khomri sur la réforme du médecin du travail.

Alors que le groupe Unilever prône la sécurité au sein de ses usines, elle ne perd pas de temps à appliquer cette loi régressive pour les salariés. C'est inacceptable !!!

 

Pour UNILEVER, les apparences suffisent

On passe d’une médecine de protection à une médecine de contrôle : sa mission d’œuvrer à la prévention des conditions de travail dangereuses s’efface au profit d’une mission de sélection médicale.

En n’assurant plus l’arbitrage des conflits, l’État se désengage de la question de la santé au travail et confie sa gestion aux entreprises.

 

Unilever applique la Loi Travail sur le medecin du Travail
 
 

 

Commenter cet article