L'intervention de François Ruffin aux Césars

Publié le par FSC

Et pourquoi donc nos médias ne relaient pas largement la teneur de ce discours?

Gênés aux entournures ?

_________________

François Ruffin s'est vu décerner le César 2016 du meilleur film documentaire pour Merci patron. Il s'est présenté pour le recevoir revêtu d'un ti-shirt anti-Bolloré. Son discours:

Mon film parle d'une usine qui part en Pologne et qui laisse derrière un paquet de misère et un paquet de détresse. Au moment où je vous parle, c'est une usine d'Amiens qui s'appelle l'usine Whirlpool qui fabrique des sèches linges qui subit la même histoire puisque maintenant ça part là-aussi en Pologne. Il y a 15 ans c'était déjà à Amiens et c'était le lave linge qui partait en Slovaquie.

Pourquoi ça dure comme ça depuis 30 ans ? Ca dure comme ça depuis 30 dans parce que ce sont des ouvriers qui sont touchés, et donc on n’en a rien à foutre. Si c'était des acteurs qui étaient mis en concurrence de la même manière avec des acteurs roumains ça poserait problème immédiatement.

Si c'était des journalistes... Quand on touche à l'avantage fiscal de la profession de journaliste ça fait des débats aussitôt, il y a des tribunes dans les journaux. Mais imaginons que ce soit les députés dont on dise "les députés ne sont pas assez compétitifs". Un député français coûte 7 100 euros par mois, un député polonais revient à 2 000 euros par mois. Et encore je suis modéré parce qu'au Bangladesh un député c'est 164 euros.

Mais imaginons qu'on dise demain "Il faut délocaliser l'hémicycle à Varsovie". Et bien immédiatement il y aurait des débat à l'Assemblée Nationale et il y aurait un projet de loi. Et bien il n'y a pas de débat à l'Assemblé Nationale et il n'y a pas de projet de loi.

Donc dans ce pays il y a peut être des "sans dents" mais surtout il y a des dirigeants sans cran ! Donc maintenant Francois Hollande par exemple, il a l'occasion de montrer sur le dernier fil que son adversaire c'est la finance , qu'il peut faire des réquisitions, qu'il peut interdire les produits Whirlpool sur le territoire français, qu'il puisse sortir de l'impuissance et se bouger le cul.

Et je remercie aussi la famille Klur évidement mais Marie-Hélène Bourlard, parce qu'elle est déléguée CGT et ce sont des gens comme ça qui contribuent à faire tenir notre pays debout.

Je vous remercie.

 

Commenter cet article

smp 26/02/2017 21:08

Salut, effectivement Mr Ruffin dénonce les délocalisations et les dégâts considérables sur les travailleurs en France, licenciés ou pas. Et les conditions de ceux de Pologne ou d'autres pays pires que chez nous.
Mais, les délocalisations ça fait plus de 40 ans qu'il y en a chez nous. Renault n'a t-il pas ouvert des usines en Espagne dans les années 60? Citroën pareillement ! Peugeot idem, et celles en Amérique du sud etc, pour ne citer que l'automobile. Par contre réquisition est inepte d'un point de vue marxiste.
La nationalisation sans indemnisation et contrôle ouvrier est la meilleure solution dans le cadre actuel du capitalisme. S'emparer de l'outil de production ça c'est juste! il faut seulement que les masses en fassent leur mot d'ordre. ça vient! ensuite la question de l'état se posera. amicalement rouge mtn.

Alvernhe 25/02/2017 13:38

Merci François Ruffin