Les salariés des TPE confirment la CGT comme première organisation, à dix points devant la CFDT !

Publié le par FSC

Les conditions d'organisation, les dates retenues ne sont pas un hasard.

Pour le pouvoir socialiste conscient du poids prépondérant de la CGT dans les TPE, un vote sur étiquette syndicale rappelons le, il s'est agit d'obtenir le minimum de participation avec l'objectif de pouvoir déclarer en mars que la CFDT serait passée devant la CGT.

Afin de faire prévaloir dans l'opinion l'idée que les salariés français se contenteraient d'un syndicalisme de collaboration avec le MEDEF, engoncé dans un "dialogue social" bidon, acceptant toutes les contre-réformes et toutes les remises en cause des conquis.

Pour l'heure c'est donc raté!

Remarquons au passage l'omerta des médias sur ce qui concernait plus de 4 millions de salariés : pas d'enquêtes, pas de relevé de témoignages, pas de débats télévisés, pas de confrontations  entre organisations ... qui auraient pu mettre du sel au menu électoral et susciter l'intérêt de beaucoup plus de salariés.

Non selon, le monde du travail ne peut avoir droit à une telle attention !

Comparez avec le déferlement médiatique à propos des primaires de droite et de gauche, des dizaines d'heures de débats, aucuns détails épargnés sur les humeurs des uns et des autres, la mise en valeur démesurée des enjeux, la mise en scène des politiques de droite et PS  ...

_________________________

déclaration confédérale :

Elections TPE

Les résultats des élections de représentativité dans les Très Petites Entreprises confirment la CGT comme première organisation syndicale au plan national.

Les salariés qui se sont exprimés ont choisi de légitimer le syndicalisme CGT, qui propose, conteste, revendique, lutte et négocie ! La CGT sort confortée de cette élection et remercie les électeurs.

Cette satisfaction des résultats ne peut gommer l'amateurisme dont ont fait preuve le gouvernement et les services du Ministère du Travail tout au long du processus électoral.

Ils portent notamment la responsabilité du faible taux de participation des salariés à l'élection.

Alors que 4,6 millions de salariés étaient concernés par l'élection, aucune communication digne de ce nom dans les médias n'aura été organisée afin d'informer, sensibiliser et favoriser leur expression.

La CGT dénonce le gouvernement et ses services qui auront jalonné d'embuches l'élection des salariés des TPE comme par exemple le report des élections pendant les fêtes de fin d'année.

Le choix de permettre la participation de listes syndicales pourtant dans l'incapacité de représenter les salariés dans les commissions paritaires qui vont se mettre en place démontre que loin de l'affichage, la prise en compte de l'expression Les salariés des TPE confirment la CGT comme première organisation, à dix points devant la deuxième !des salariés des TPE sur leurs besoins, leurs revendications n'intéressent que peu le gouvernement !

Les salariés ont amené la meilleure des réponses, celle de placer en tête et loin devant la CGT avec un résultat de 25,12% devant la CFDT à 15,44%.

Ces résultats confèrent de grandes responsabilités à la CGT, qui, forte de ce résultat, réaffirme son engagement auprès des salariés des TPE pour, avec eux, exiger des avancées réelles en matière sociale.Les salariés des TPE confirment la CGT comme première organisation, à dix points devant la deuxième !

La CGT mesure les efforts de déploiement à réaliser pour mieux représenter les salariés des TPE, leur donner plus de place encore dans le syndicalisme CGT, le syndicalisme de tous les salariés.

Montreuil, le 3 février 2017

Vendredi, Février 3, 2017 5:34 PM

Commenter cet article

smp 03/02/2017 20:38

Salut, Pas de satisfecit car le résultat est tout sauf glorieux. Croire à l'amateurisme du gouvernement et des services du soit disant ministère du travail est tout sauf juste. Nous avons bien eu un sabotage de cette élection avec report durant la trêve des confiseurs et surtout le fait que rien n'a été fait pour qu'entre autre les mairie installent des panneaux électoraux, à tout le moins pour notre secteur où seule la municipalité de Limoux dans le secteur Sud Aude a mis ces panneaux au service des syndicats ouvriers. Quand a attendre que les médias bourgeois mettent leurs ondes et papiers au services des organisations ouvrières ce serait vraiment trop leur demander. Néanmoins malgré ce taux ridicule le fait que CGT devance CFDT est un signal pour ceux sur la ligne Lutte des Classes ( on nous appelle aussi idéologue!!! Frachon doit apprécier ) que notre travail est immense mais qu'il ne peut que nous récompenser par l'implication de plus en plus forte des femmes et des hommes de notre classe. à bientôt amicalement rouge mtn