Grève générale en Guyane : soutien aux travailleurs !

Publié le par FSC

La preuve est faite une fois de plus que les revendications et la situation des peuples ne sont prises en compte et percent le voile du silence que lorsque lesdits peuples et les travailleurs prennent leurs affaires en main et font la démonstration de leur force.

Ce qui n'a rien à voir effectivement avec le prétendu "dialogue social", et l'impuissance de la collaboration de classe si chères à la CFDT.

______________________

SOURCE : CGT Unilever Le Meux

 

Faisant suite à une série de mobilisations et grèves, dont celle des employés d’EDF, la grève générale est effective en Guyane depuis le lundi 27 mars. Pauvreté, chômage à 22 %, cherté de la vie, mauvais accès aux soins, à l’éducation, coupures d’électricité… les raisons du mécontentement sont multiples dans cette ancienne colonie esclavagiste où l’État investit des milliards pour faire décoller des fusées mais où il n’y a pas d’argent pour satisfaire les besoins de la population.

L’ampleur du mouvement a obligé le gouvernement à dépêcher sur place deux ministres. Mais ils n’ont promis que quelques crédits essentiellement destinés à satisfaire ceux qui prétendent que misère et insécurité viendraient de l’immigration de pauvres venus des pays voisins : une nouvelle prison, plus de gendarmes, etc.

Les propositions du gouvernement sont rejetées par la population guyanaise. Alors qu’on nous a surtout répercuté à la télévision, ici, les revendications de petits patrons et de notables locaux, les travailleurs en grève pourraient bien faire entendre, bien plus fort, dans les jours qui viennent, leurs propres revendications sociales et s’organiser pour les faire aboutir.

PAR CONVERGENCES Révolutionnaires

 
 

Commenter cet article