Quand la lutte contre la loi El Khomri relance fortement l'activité de l'Union locale de la vallée des Gaves

Publié le par FSC

SOURCE : La Dépêche du Midi

L'union locale du Syndicat de la CGT de la vallée des Gaves vient de nommer un tout nouveau bureau. L'équipe précédente était en place depuis 2004. De nouvelles têtes ont remplacé les plus vieillissantes. «C'était d'une grande nécessité, explique le nouveau secrétaire général Gildas Lebret, les permanences le lundi n'étaient pas toujours assurées.»

L'élément déclencheur a été la mise en place de la loi El Khomri. Alors que partout en France, les syndicats se mobilisaient, Gildas Lebret découvre que l'union locale ne distribuait plus de tracts ni ne manifestait. «J'ai proposé mes services et ils m'ont dit de tout mettre en œuvre», ajoute-t-il. En six mois, il a contacté tous les syndiqués de la vallée, soit 280 personnes, pour constituer un nouveau bureau. Après une dizaine de réunions, celui-ci a été voté le 7 mars. Il est composé de Gildas Lebret, de Gérard Lacrampe comme trésorier, de Jean Nogué, Max Tauzier, Henri Dubroca, Frédéric Moulié, Stéphanie Borde, Vincent Cassiau Soustra, Fred Viard, Damien Bossuat, Jean-Noël Caens et Jean Vaquero. Marc Dercourt offre ses services de juriste lors des licenciements compliqués. Vendredi soir, le nouveau bureau s'est présenté aux adhérents. Il souhaite conseiller les salariés, se mobiliser quand c'est nécessaire, coordonner les mobilisations et mettre en place des réunions sur l'histoire sociale.

Commenter cet article