La CFDT prête ... aux capitulations !

Publié le par FSC

Sur France Inter, la numéro deux de la CFDT, Véronique Descacq, a expliqué que le principe de l’ordonnance ne la choquait pas tant que ça :

Tout dépend de la façon dont Emmanuel Macron s’y prend pour faire son ordonnance, la CFDT souhaite que la phase législative, quelle que soit sa forme, soit précédée d’une phase de dialogue », a expliqué sur France Inter son numéro deux, Véronique Descacq, expliquant attendre du nouveau chef de l’État qu’il soit « à l’écoute des organisations syndicales, en particulier sur l’emploi et le droit du travail.

_____________

C'est donc sûr, le nouveau pouvoir va être à l'écoute de la CFDT et avec son aide maquiller les reculs sociaux prévus en matière de garanties du travail, d'indemnisation chômage ... en avancées.

C'est ce qu'ils appellent la fléxisécurité : une grosse dose de précarité accrue pour les travailleurs assaisonnée de "compensations" bidon soit-disant destinées à plus de sécurité.

La CFDT assurant le service après-vente de l'entreprise de démolition du droit du travail!

Commenter cet article