La CGT Le Havre montre la voie : 8 juin manifestation devant la permanence Macron

Publié le par FSC

SOURCE : RT

Echanges vifs, collage d'affiches anti-Macron sur la devanture de sa permanence : une candidate de La République en marche (LREM) a fait face le 8 juin au Havre à une manifestation syndicale contre la future réforme du code du travail.

«On est venus interpeller la candidate sur le programme d'Emmanuel Macron, et notamment sur la casse du droit du travail», a déclaré Reynald Kubecki, responsable havrais de la CGT, qui a évalué le nombre de manifestants à 275, «des militants de la CGT, de Solidaires et de l'Unef».

«Je m'y attendais un peu, j'ai voulu discuter, mais avec eux c'est pas possible», a déclaré Béatrice Delamotte, candidate LREM.

Des militants ont collé sur les vitres de la permanence des affiches représentant Emmanuel Macron, avec comme slogan «En marche pour la casse sociale», a-t-elle indiqué.

 

Le Havre, laboratoire de la contestation sociale à suivre ?

Selon elle, cette manifestation préfigure ce qui va se passer dans les semaines et les mois à venir en matière de luttes sociales au Havre.

La ville portuaire, dont le maire était jusqu'à il y a peu le Premier ministre Edouard Philippe, a été à la pointe de la contestation pendant le mouvement social de 2016 contre la loi El Khomri.

Agée de 51 ans, employée à la ville du Havre au service de l'état-civil, déléguée CFDT pendant dix ans, Béatrice Delamotte est nouvelle en politique. Elle se présente dans la 8e circonscription de Seine-Maritime, qui comprend la zone industrielle havraise, et dont la députée sortante est Catherine Troallic (PS).

 
 

Commenter cet article