La plainte du ministère du travail pour vol de documents confirme donc la véracité des intentions destructrices du nouveau pouvoir

Publié le par FSC

Un pouvoir gêné de voir son entreprise d'enfumage et de masquage de ses véritables intentions révélées sur la place publique.

Pas d'illusion donc : seule la dénonciation de ces intentions et l'organisation de la lutte mettront un frein à leur funeste projet et permettront de renouer avec les conquêtes sociales!

___________

SOURCE : Le Monde

Le ministère du travail porte plainte après la publication de documents dans « Libération »

Le quotidien avait publié mercredi des documents « issus de la Direction générale du travail », qu’il présentait comme des pistes de la future réforme du code du travail.

L’administration a déposé une plainte contre X, vendredi 9 juin, pour vol et recel de documents, à la suite de la publication mercredi en quasi-intégralité dans le quotidien Libération d’informations présentées comme des pistes concernant la future réforme du code du travail, a annoncé la ministre du travail, Muriel Pénicaud, vendredi sur Franceinfo.

« Cela porte atteinte à l’honneur et à l’intégrité de toute l’administration », a justifié la ministre après avoir rappelé une nouvelle fois que le document publié n’engageait « en rien le gouvernement ».

« Ce sont quelques personnes qui ont enfreint la loi, le secret professionnel, qui ont volé ou divulgué des documents. (…) Je peux vous dire que chez les agents du ministère, c’est très mal perçu. (…) Ils se sentent très atteints que l’un des leurs puisse faire une chose qui est si contraire aux lois de la République. »

Libération avait publié dans son édition de mardi une série de « pistes » qui avaient mis le feu aux poudres et qui étaient tirées de documents « issus de la Direction générale du travail » et « datés du 31 mai », selon le journal. La version de la réforme présentée dans ces documents apparaissait « bien plus inquiétante que la présentation livrée par le gouvernement mardi », écrivait alors le quotidien.

 

Commenter cet article