TOURCOING : Darmanin en fer de lance de l'offensive anti-syndicale !

Publié le par FSC

Côté cour le pouvoir fait part de son souci de ne pas entraver (au contraire) la carrière professionnelle des élus syndicaux.

Sans doute avec en arrière le plan la perspective de neutralisation de l'action syndicale et d'intégration des élus à leurs choix stratégiques.

Sur le terrain au plan national dès que les militants exercent leur mandat dans le sens d'une défense sans compromission des salariés c'est souvent la répression qui pointe son nez et pour le moins la discrimination, la privation des moyens d'exercer normalement l'activité syndicale ...

Comme on peut le constater aussi à l'international où pour s'en tenir aux USA, Nissan vient de s'opposer dans le Mississippi à la création d'une section syndicale !

Les syndicats qu'ils aspirent à développer ce sont les syndicats couchés, aux ordres ... suivez mon regard ici du côté de ... la CFDT !

Pour les travailleurs décidés à se défendre ... le choix est donc à l'opposé !

 

 

Commenter cet article