SNCF : le droit de grève attaqué !

Publié le par FSC

Tous les moyens sont utilisés (idéologiques, procéduriers, juridiques, médiatiques ...) pour tenter de priver les travailleurs et leurs organisations de tout moyen de résistance collective;

La preuve par la SNCF :

SOURCE : Le Rail déchaîné

Il en est du droit de grève comme des retraites et d’autres sujets : les patrons n’en n’ont jamais fini de remettre en cause les droits que les travailleurs et les travailleuses avaient conquis ! En 2004, la direction SNCF avait enfoncé un premier coin, en obtenant la signature de toutes les fédérations syndicales, hormis SUD-Rail et FO, sur un texte visant à « prévenir les conflits sociaux »… Trois ans plus tard, était mise en œuvre la loi de 2007, dont le caractère antigrève a été renforcé à plusieurs reprises depuis. L’obligation de déposer des Déclarations Individuelles d’Intention de faire grève est un outil dont les patrons se sont dotés pour combattre nos actions. 31 500 cheminots et cheminotes sont actuellement astreints cette déclaration ; la direction a décidé de modifier la règle à compter du 1er octobre : nous serons désormais 59 000 à y être soumis. N’attendons pas ! Dès maintenant, dans le cadre du mouvement interprofessionnel du 12, défendons notre droit de grève en l’utilisant !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article