Quand le patronat de la métallurgie entend formater les salariés au gré de ses intérêts

Publié le par FSC

Communiqué du Syndicat CGT des retraités de l'UL de Boucau- Tarnos- Ondres

Un centre de formation professionnelle

de l'UIMM à Tarnos :

 

Il se fait malgré et contre nous !...

 

L'UIMM c'est quoi ?

L’UIMM est une fédération patronale regroupant les principales entreprises françaises de la métallurgie, membre du MEDEF. descendante directe du « Comité des Forges » de triste mémoire créé en 1901.

Les plus anciens de Boucau-Tarnos se souviennent, sans doute, que l'UIMM a été le seul syndicat à s'être opposé, lors de la reconversion des Forges de l'Adour, aux embauches des militants CGT  dans d'autres entreprises du Bassin.

L’UIMM est considérée comme l’une des branches les plus influentes et les plus réactionnaires du MEDEF, partenaire privilégié de Macron et de son gouvernement.

La vocation de l'UIMM est de représenter et promouvoir les intérêts des entreprises de la métallurgie. Tout au long de son existence, elle n'a cessé de combattre les militants (CGT de préférence !) et les droits syndicaux. Elle s’inscrit dans tous les mauvais coups portés au Code du Travail et aux acquis sociaux des salariés. L'UIMM figure parmi les pires adversaires de classe des travailleurs français et immigrés.

Que sont les Centres de formation professionnelle de l'UIMM ?

Il est clairement démontré comment les centres privés du MEDEF façonnent des salariés sur mesure et accentuent le vaste mouvement qui vise à subordonner l'éducation aux besoins économiques immédiats du patronat.

C'est ce mode d'enseignement dont les gouvernements et le MEDEF ne cessent de vanter les mérites. La formation qui y est dispensée inclut l'apprentissage de la docilité, l'art de ne pas poser de question gênante et prépare les élèves à accepter l'inacceptable.

Prêts à tous les sacrifices pour obtenir une embauche, les élèves à leur sortie du Centre devront faire la preuve de cette docilité dans les entreprises.

On comprend pourquoi le Patronat plébiscite les Centres de formation professionnelle de l'UIMM : On n'est jamais si bien servi que par soi-même !...

Les bonnes questions à se poser :

Comment l'Etat peut-il continuer à financer des établissements qui enseignent que le Droit du Travail (où ce qu'il en reste!) peut être violé impunément ?

Comment l'Etat peut-il confier avec notre argent, l'éducation des jeunes à l'UIMM; une organisation dont l'histoire va de la Collaboration au scandale des Caisses Noires ?

A la vérité, aujourd'hui comme hier, l'Etat est au service du MEDEF, des possédants et du capital

Alors, vous, qui combattez les lois scélérates El Khomri et Macron revendiquées par le patronat,

Vous, qui manifestez dans les rues de Bayonne et d'ailleurs contre le dynamitage de vos conditions de vie et de travail,

Vous qui vous êtes toujours battus pour la défense de l'enseignement public,

Au moment des rubans, petits fours et champagne venez DIRE AU MEDEF (A L'UIMM) que vous ne voulez pas de son  « centre de déformation » et que vous contestez sa présence à Tarnos .

 

VENEZ NOMBREUX AU RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION

 

LE LUNDI 16 OCTOBRE 2017 A 11 HEURES 30

 

devant la construction du centre de formation de l'UIMM Espace Bertin à Tarnos (En face de Safran – Turboméca)

 

Commenter cet article