Les chiens de garde lancés contre Filoche : c'est la légitimité de la lutte contre le capitalisme qui est visée!

Publié le par FSC

Nous n'avons pas l'habitude, à partir du choix de privilégier le champ syndical et de rester maîtres du choix des sujets abordés, d'emboîter le pas du dernier buzz lancé par les médias dominants.

S'agissant du véritable lynchage de Gérard Filoche qui associe les médias du système, les voix les plus réactionnaires et les dirigeants de ce qui reste de PS, l'enjeu nous concerne car ce qui frappe c'est l'amalgame qui est opéré pour assimiler l'anticapitalisme au racisme et à l'antisémitisme.

Une escroquerie intellectuelle mise en scène le plus violemment sur I24 news propriété rappelons le de Patrick Drahi qui s'est emparé de SFR avec la complicité de Macron avec le "succès" économique que l'on peut constater à présent.

C'est une Anna Cabbana survoltée qui relaye sur cette chaîne, les propos violemment accusateurs de l' éditorialiste à Challenges, Maurice Safran :

"  tweet de Filoche, Macron encore victime de la haine anticapitaliste et de l'antisémitisme"

Que le montage qui accompagne le tweet relève des codes de l'antisémitisme c'est évident.

Pour autant sa condamnation -reprise par Filoche lui-même- n'autorise pas à la crapulerie pure amalgamant antisémitisme et anticapitalisme.

Amalgame qui vise au fond à protéger Macron de toute critique sur sa politique antisociale, de classe et qui permettrait donc de classer l'accusation d'être "le président des riches", totalement justifiée AU VU des premières décisions de son quinquennat  au rang des accusations antisémites !!!!

Ne nous laissons donc pas intimider par les aboiements des chiens de garde du système en conjuguant lutte antiraciste et lutte anticapitaliste et en rappelant aux chiens de garde que c'est le capitalisme qui a enfanté le monstre nazi comme à sa manière l'illustre le dernier prix Goncourt!

*************

Article à ce propos de Danielle BLEITRACH sur son site :

https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/11/23/filoche-faut-pas-pousser/

 

Filoche: faut pas pousser … critiquer le capitalisme n’est pas de l’antisémitisme!!!

 

Ils ont fait un nouveau procès en antisémitisme à Filoche  lors d’une émission de télé piège. Maurice safran , l’autre  invité avait dit dans challenge: Macron est encore victime de l’anticapitalisme et de l’antisémitime. L’animatrice a repris le propos en demandant à Filoche s’il n’avait pas honte… « Mais madame c’est le capitalisme qui nourrit l’antisémitisme.  » lui a répondu le bouillant Filoche, ce qui n’a visiblement pas convaincu l’animatrice.

 j’ai marqué mes réserves avec la manière dont Filoche a manqué de vigilance en reprenant un montage antisémite d’Alain Soral: pourquoi relaye-t-il de tels sites? Pourquoi des imbéciles ou des salopards ou les deux mon capitaine, reprennent-ils la même image en feignant de l’avoir vidée de ses références juives, mais de fait pour que le membre amputé devienne encore plus visible… Un dirigeant politique ne peut pas se permettre ce genre de relais ou de dire n’importe quoi … Filoche envoie trop de tweets, il est fatigué, alors qu’il se calme… Qu’il fasse attention à ce qu’il dit et il n’est pas le seul à qui l’on peut donner ce conseil, tous les jours il y a un dérapage qui démontre l’ampleur du malet il y a des récidivistes comme Clémentine Autain..  Mais cette fois, il ne s’agit même plus de cette irresponsabilité.  le sujet n’est plus Filoche, il est dans un tour de passe passe qui veut nous interdire de critiquer le capitalisme, Macron et sa politique, en proclamant que tout cela ce sont les juifs… Cette affrimation est un pur chef d’oeuvre d’antisémitisme que ne renieraient pas Céline ou la France juive de Drumond.

Elle jette plus qu’un doute sur ce pourquoi Filoche a été sanctionné par le PS,est-ce pour un tweet antisémite, retiré au bout de 40 minutes, ou parce qu’il est anticapitaliste ?

Je propose que l’on appelle à la barre Eric Vuillard, le nouveau prix Goncourt 2017, qui a décrit dans une scène très explicite et parfaitement vraie sur le plan historique comment le 20 février 1933, les plus grands capitalistes de la Rhur et du Reich sont venus à l’appel de Goering rencontrer Hitler et verser au bassinet du parti nazi. (Eric Vuillard l’ordre du jour, récit, Acte sud) et pendant qu’on y est on pourrait faire appel à l’éditeur du prix Goncourt qui est également notre ministre actuel de la Culture.

J’appelle également à la barre Brecht qui explique que celui qui prétend lutter contre le nazisme sans lutter contre le capitalisme n’arrivera à rien. Ou encore ce cher Klaus Mann qui a déclaré « ce n’est pas parce qu’ils sont antisémites que les nazis sont infâmes, c’est parce qu’ils sont infâmes qu’ils sont antisémites. » Et il est une manière d’utiliser les souffrances des juifs, celles de l’extermination mais aussi millénaires qui est vraiment infâme et que celui qui se livre à cette opération qu’il soit juif ou non se conduit comme un antisémite dans son enthousiasme à défendre… le capitalisme… C’est comme BHL toujours prêt à défendre les mouvements les plus antisémites, de la Libye à l’Ukraine,pourvu que cela serve la CIA.

voilà l’émission, je maintiens mon soutien cette fois à Filoche… Vous remarquerez à quel point ceux qui diffusent la video sont des gens aimables qui se réjouissent « de défoncer »alors que Maurice safran accuse Filoche d’un excès verbal dans sa haine anticapitaliste… Et bien non cette fois c’est vous qui donnez dans le négationnisme historique , dans l’amalgame honteux et  l’antisémitisme ordinaire…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
à Anonyme qui assimile le néo-libéralisme au fascisme, il y a lieu d'expliquer ce qu'est le fascisme.

Si je comprends bien cet anonyme, nous y serions. Crétins nous sommes, nous ne nous en sommes pas aperçus.

Le capitalisme c'est la dictature du capital mais …

Le fascisme au service du capitalisme, c'est la dictature ouverte de la bourgeoisie, « des éléments les plus réactionnaires, les plus chauvins, les plus impérialistes du capital financier », la terreur absolue, la bourgeoisie se délestant de toutes les formes démocratiques imposées, dans le cadre de la lutte de classe, par le combat démocratique bi-séculaire de la classe ouvrière, partis et syndicats compris.

Le fascisme fait de la violence son moyen privilégié pour éliminer ses adversaires politiques.
L'emploi de la terreur visant à empêcher toute résistance, toute riposte démocratique. Mettant en place une propagande totalitaire, une mainmise de l'éducation, de la presse...etc

Le fascisme c'est l'interdiction des partis marxistes, des syndicats marxistes voire contestataires, du droit de grève

Le fascisme c'est la création de syndicats corporatistes organisant l'union sacrée patrons et salariés dans les mêmes instances.

Le fascisme c'est la destruction de la culture, du rationalisme, de toute forme démocratique...
Répondre
J
Tiens, il y avait donc des anticapitalistes au sein du Parti Socialiste, des entristes clandestins ?
Qu'est-ce qu'il faut faire ? Une pétition pour que le PS réintègre Filoche ?
Le tweet de Filoche est antisémite, l'image vient des rouges-bruns.
Macron victimisé par un tweet dégueulasse pourra dorénavant mieux cracher sur les syndicalistes !!
Macron assimilé au nazisme ? Une faute grave !
Ne pas le condamner avec vos propres arguments ?
La loi El Khomri ? Des patrons sont contre. On les défend ?
Répondre
A
"Macron assimilé au nazisme ? Une faute grave ! "

A tous ceux qui ont encore l'illusion du monde, je leur conseille de lire cet article de Manuella Cadeli.

https://www.les-crises.fr/le-neoliberalisme-est-un-fascisme-par-manuela-cadelli/

Oui, le néo-libéralisme, qui n'est que la dernière forme prise par le capitalisme et la propriété lucrative est un fascisme, et même un des pires que l'humanité ait connu.

*pour mémoir, le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde a dépassé celui des 99% restants.*
J
Bon, soit, peut-être, MAIS qualifier Filoche d'anticapitaliste est profondément risible.
Répondre