Libérez l'enfant A'hed Tamimi

Publié le par FSC

SOURCE : Al Faraby

 

30 janv. 2018 — L'information est tombée en fin de journée du lundi 29 janvier.
Encore une fois... et encore une fois... l'autorité d'occupation a décidé de reporter l'audience de son tribunal qui doit statuer sur le sort d'Ahed Tamimi, la jeune Palestinienne qui a osé gifler un soldat dans la cour de sa maison familiale à Bani Saleh en Cisjordanie occupée.
Prévue le mardi 30 janvier 2018, elle a été fixée au mardi 06 février.
Comme l'affirme le titre d'un refrain devenu slogan populaire: "Nous ne lâchons rien !"
Nous poursuivons la campagne de solidarité avec Ahed Tamimi et à travers elle, avec l'ensemble de détenus Palestiniens dans les prisons de l'occupant, notamment les enfants.
"Nous ne lâchons rien !"
Nous continuerons à brandir son portrait dans les marches, les protestation et les rassemblements.
"Nous ne lâchons rien !"
Nous sommes, en ce début de cette journée du 30 janvier, plus de 37.600 signataires exigeant sa libération immédiate.
"Ne lâchons rien !"
... et que chacune de nos signatures soit un acte d'accusation contre l'occupation de la Palestine
... une gifle qui claque au visage hideux de ce colonialisme d'un temps révolu.

Al Faraby
Mardi, 30 janvier 2018

PETITION :
https://www.change.org/p/12858986/u/22315955?utm_medium=email&utm_source=petition_update&utm_campaign=240703&sfmc_tk=3ArkHlIaGzgA%2fLlEBCA5S8TiT99k%2bGK3SK5yheqc%2bvCk6NoBttaVPp0NY5cJJBmb&j=240703&sfmc_sub=185835377&l=32_HTML&u=43941559&mid=7259882&jb=13

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article