Mobilisation le 22 mars dans la fonction publique ... la CFDT préfère la "concertation"

Publié le par FSC

Comme si les choix décisifs n'étaient pas faits à l'avance dans la fonction publique en particulier où le pouvoir a pour objectifs : la suppression de 120.000 emplois, les restrictions budgétaires massives, l'externalisation des tâches y compris régaliennes ... , la mise en scène consistant à présenter la validation de ces choix par les syndicats d'accompagnement, de soumission comme le résultat de véritables négociations.

Les syndicats qui comme la CFDT ou l'UNSA qui entretiennent l'illusion d'une concertation sont COMPLICES du pouvoir et de sa politique !

Aux travailleurs d'en tirer les conséquences !

 

***************

SOURCE : Normandie.fr

La CFDT ne s’associe pas à la mobilisation du 22 mars contre la réforme de la fonction publique car elle préfère “laisser la place à la négociation” malgré de “profonds désaccords” avec les projets gouvernementaux, a-t-elle annoncé jeudi dans un communiqué.

Sept des neufs syndicats de fonctionnaires (CGT, FO, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FP) ont appelé mardi à une journée de mobilisation, en réaction aux annonces récentes du gouvernement. L’exécutif souhaite augmenter le nombre de contractuels, développer la rémunération au mérite, “simplifier” les instances représentatives et lancer un “plan de départs volontaires”.

La CFDT estime qu’”à ce stade”, l’appel à la grève “est prématuré”. “Il faut d’abord laisser la place à la négociation”, explique-t-elle en rappelant toutefois “ses profonds désaccords sur le fond et la forme des annonces”.

...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article