CHEMINOTS : la CFDT entre constat de l'impossibilité du compromis avec le pouvoir ET engagement dans une concertation bidon!

Publié le par FSC

Mais de quelle concertation s'agit-il?

Quand les points cruciaux auxquels entend parvenir le pouvoir :

passage du statut actuel d'établissement public de la SNCF en un statut société anonyme par actions ouvrant par conséquent la voie à la privatisation,

ouverture à la concurrence sur injonction de l'union européenne

fin du statut des cheminots,

fermeture d'un grand nombre de "petites lignes"

encadrent étroitement et de manière drastique lesdites négociations ET que par dessus tout cela c'est par ORDONNANCES que le pouvoir entend procéder pour garder la main au final, contourner le débat au parlement et procéder au chantage à l'égard des organisations syndicales.

Que signifie donc cet appel de la fédération CFDT des cheminots à s'engager résolument dans la négociation tout en définissant des lignes rouges sinon à préparer une nouvelle trahison de l'incontournable lutte qui s'engage dans la mesure où la soit-disant concertation est destinée d'une part à tromper l'opinion publique et vise à diviser le front syndical actuel résultat de la volonté affirmée de la base même des cheminots?

 

SOURCE : le site SYNDICOLLECTIF

Ce bulletin d’informations est destiné à apporter à tous les cheminots des éléments clés relatifs à la (nouvelle) réforme du ferroviaire et à son cycle de concertations préalables. Notre objectif dans cette période est de vous informer régulièrement sur ces concertations. En effet, la réforme doit se décider en l’espace de deux mois et de 15 séances de concertations. Il ne faut donc pas laisser passer le train.

Tous les cheminots, qu’ils soient au CP ou contractuels, sont  concernés et ont beaucoup à perdre. Le combat du statut et de son amélioration avec du droit positif mérite d’être mené. Celui du renforcement et du développement du transport public ferroviaire, qui dépasse largement la seule question sociale, engage totalement notre avenir collectif.

...

La délégation CFDT participera aux différentes réunions de la concertation pour porter ses positions. Cependant, le verrouillage des postures du gouvernement à ce stade semble confirmer l’impossibilité de tout compromis.

Document complet :

http://société anonyme par actions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean Pierre 19/03/2018 09:34

Comprends pas bien ce mode d'action des Cheminots.

Après le calendrier des Postes, des Eboueurs, des chiens d’aveugles, voilà le calendrier des grèves des Cheminots !!

Çà va permettre à la CFDT au bout d’une ou deux semaines de dire avoir obtenu une avancée considérable, genre maintien des tickets restaurant dans le statut, pour faire rentrer tout le monde dans le rang !!

Basta ! le capital a de beaux jours devant lui