Non à l'extrême-droite ! Oui au débat syndical sur la sortie de l'UE par la voie progressiste !

Publié le par FSC

UN RAPPEL HISTORIQUE en ce 25 mars :

25 mars 1957: signature à Rome du traité sur la création de la Communauté Economique Européenne, l'ancêtre de l'UE

A l'initiative du président du conseil, le socialiste Guy Mollet, les députés adoptent le traité le 15 janvier 1957. En ce qui concerne les députés communistes, ils votent contre. La CGT s'oppose également à ce traité. Le 25 mars, la France, l'Italie, l'Allemagne fédérale, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg signent le traité dit de Rome.

 

TEXTE pour IMPRESSION en PDF

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Méc-créant 25/03/2018 21:48

Vieux-con matérialiste invétéré, je ne peux que sentir passer un petit air frais en lisant de telles réactions qui démontrent que tous les "cégétistes" ne se sont pas soumis à l'idéologie dominante et sont encore capables d'affronter les questions sociales et politiques imposées par l'UE. Souverainetés populaire et nationale restent déterminantes pour tout peuple n'acceptant pas d'être soumis et sont indispensables pour espérer retrouver un climat de lutte permettant de repenser à la réalisation "des jours heureux". Car nous sommes en passe de nous trouver dans l'obligation de constituer un CNR nouveau si nous voulons retrouver un peu d'indépendance et des brins de démocratie. Donc oui, inévitablement, sortir de l'UE, de l'euro et de l'OTAN.
Méc-créant.
(blog: Immondialisation: peuples en solde!)