Ce que les médias ne peuvent masquer

Publié le par FSC

Leur chiffrage des manifestations soit disant objectif laisse percer la manipulation et la volonté de minimiser l'ampleur de la contestation en train de monter contre Macron et sa politique.

Ce qu'ils sont obligés de reconnaître c'est la présence dans les manifestations de ce jeudi 19 avril de toutes les catégories déjà engagées dans des luttes spécifiques et qui se retrouvent pour ENSEMBLE exprimer leur opposition aux contre-réformes engagées par le pouvoir : cheminots, électriciens, personnels de la RATP, personnels des hôpitaux et des EHPAD, lycéens et étudiants ...

Les casseurs (que les média s'ingénient à présenter comme des manifestants) ont encore sévit notamment à Paris, qui font le jeu du pouvoir pour l'aider à présenter la contestation qui monte comme génératrice de violence et visant à l'isoler.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article