Légion d'honneur : hypocrites et menteurs !

Publié le par FSC

La dernière entreprise de communication visant à couvrir et justifier leur intervention illégale en Syrie c'est le retrait de la légion d'honneur à Bachar El Hassad.

Soit!

Mais quid de la légion d'honneur attribuée en 2016 au prince héritier d'Arabie saoudite alors que la guerre du Yemen dont l'Arabie saoudite est un protagoniste essentiel se solde par la pire crise humanitaire de l'heure ?

Et qu'en est-il des lignes rouges à l'endroit de notre client en armement le nouveau prince héritier?

N'est-pas Le Drian?

C'est le Figaro qui le dit :

Le Yémen face à la «pire crise humanitaire de la planète»

Dans ce pays, en proie à un blocus total depuis le 4 novembre, près de dix millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence, alertent les ONG. Alors que l'eau potable et la nourriture manquent, des épidémies de choléra et de diphtérie se répandent.

Les ONG continuent d'alerter sur la situation au Yémen. En proie à une guerre civile depuis 2014 qui a fait plus de 10.000 morts - sur fond de rivalité irano-saoudienne -, ce pays désertique ancré dans le golfe d'Aden fait face à une grave crise humanitaire et sanitaire, qui s'est accentuée depuis l'instauration d'un blocus total par la coalition emmenée par l'Arabie saoudite depuis le 4 novembre. «La situation empire chaque jour, témoigne au Figaro Liny Suharlim, directrice de l'ONG Acted pour le Yémen. Les pénuries de carburants ont des implications profondes sur les secteurs de l'eau, de l'assainissement, de la santé et de la sécurité alimentaire en raison de la hausse des coûts de transport. Les gens sont donc dans l'obligation de moins manger, de moins boire et de ne pas se soigner».

...

Épidémies de choléra et de diphtérie

...

Les premières victimes: les enfants
Au Yémen, un enfant meurt toutes les dix minutes, victime de "la pire crise humanitaire du monde

******************

Le Monde.fr avec AFP |

Le gouvernement se justifie sur la Légion d’honneur remise au prince héritier d’Arabie saoudite

La plus haute distinction française a été remise à Mohammed Ben Nayef pour respecter « une tradition diplomatique », justifie Jean-Marc Ayrault, à la suite des nombreuses critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

smp 17/04/2018 18:43

le présidant Bachar AlAssad peut se promener la tête haute dans Damas, sans crainte d'être hué comme mr Macron l'est systématiquement à ses sorties. le président syrien a rappelé que les coûts de l'agression aurait pu être utiliser pour aides les sdf, les rétraites etc, alors une médaille de plus ou de moins qu'est-ce que ça peu lui faire? ce qui importe ce n'est l'opinion des impérialistes de tous poils mais ce qu'il fait pour son pays et les syriens. on peu penser ce que l'on veut de cet homme mais il a infiniment plus de grandeur que le porte manteau qui nous sert de président!