CHEMINOTS : un vote cinglant contre le pouvoir et sa contre-réforme !

Publié le par FSC

SOURCE : BFM

SNCF: les cheminots votent à 94,97% contre la réforme

Les salariés de la SNCF se sont massivement prononcés contre le projet de réforme ferroviaire, a annoncé l'intersyndicale.

Les résultats de la consultation interne à la SNCF sont désormais connus. "91.068 cheminots ont voté", a d'abord indiqué Laurent Brun (CGT), ce mercredi. Ce qui représente environ  61% des effectifs (61,15%). "94,97% se sont prononcés contre", a ensuite annoncé le syndicaliste.

Les organisations représentatives voulaient démontrer par le biais de cette "vot'action", organisée du 14 au 22 mai, que les cheminots restaient massivement opposés à ce texte en dépit de l'érosion des taux de grévistes enregistrés depuis le 3 avril.

Le texte examiné au Sénat ce mercredi

Le gouvernement et la direction de la SNCF ne reconnaissent pas la légitimité de cette consultation, estimant que  le projet de loi réformant le système ferroviaire ne concerne pas seulement les salariés mais tous les Français.

De leur côté, les sénateurs de la commission de l'Aménagement du territoire et du Développement durable examineront mercredi le projet de loi de réforme ferroviaire.

Au total, 169 amendements ont été déposés sur ce texte qui arrivera en séance publique au Sénat à partir du 29 mai, avant un vote solennel prévu le 5 juin.

******************

 

Les cheminots communiquent

 

+ 12 %, c’est l’augmentation du taux de grévistes le 19/05 par rapport au 18/05 (chiffre provisoire de la direction).

394, c’est le nombre de cheminots qui ont rejoint la CGT

depuis le 22 mars2018

 

La direction de la SNCF et le gouvernement doivent se préparer à vivre un moment pénible le 23 mai prochain lors de la promulgation officielle du « VOT’ACTION »

Les cheminots ne désarment pas et entament une semaine revendicative intense.

Au-delà de la consultation qui, à ne pas en douter fera mentir le Président de la SNCF, il faut faire monter la température et donc le rapport de forces.

 

Le 22 mai, les agents de la fonction publique manifesteront en tous points du territoire. Parce que nous sommes attachés aux services publics dans la diversité de leurs missions, la Fédération CGT appelle les cheminots à participer aux manifestations organisées ce 22 mai et à rejoindre celles et ceux qui se battent pour l’amélioration et le développement du service public !

 

Le 23 mai, les organisations syndicales CGT, UNSA, SUD – Rail, CFDT officialiseront les résultats de l’opération «VOT’ACTION » à 10h00. A l’heure où s’écrivent ces lignes, la participation est importante. L’implication des cheminots de tous collèges et l’engagement particulièrement significatif des cadres dans cette consultation sont à mettre au crédit de l’action engagée. Le « Résident » de la place aux Etoiles à St Denis pourra toujours se convaincre de l’illégitimité du résultat, il devra toutefois en accepter la teneur comme nous le ferons.

 

Le même jour, de nombreuses initiatives seront organisées sur le territoire et en Ile de France, devant le siège de la SNCF.

 

Le 24 mai, nous entamerons le 2ème jour de la 11ème séquence de grève.
Celui-ci devra démontrer au gouvernement et à la direction SNCF toute notre détermination à la veille de la seconde rencontre avec le 1er ministre.

 

Le 25 mai, Edouard PHILIPPE recevra à nouveau les organisations syndicales. A cette occasion, la CGT renouvellera l’exigence d’ouverture de négociations tripartites organisations syndicales /gouvernement/patronat afin d’envisager un autre avenir pour le service public ferroviaire.

 

Le 26 mai, la CGT, aux côtés de 42 autres organisations, qu’elles soient syndicales, lycéennes, étudiantes, associatives ou partis politiques, appelle à des manifestations sur l’ensemble du territoire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. A ce titre, les cheminots auront une nouvelle fois toute leur place dans les cortèges ! 

 

La Fédération CGT les appelle à participer massivement à ce initiatives populaires !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article