FLICAGE des grévistes à la SNCF

Publié le par FSC

Au moment où le premier ministre rencontre les organisations syndicales en ce lundi 7 mai tout en affirmant qu'il ne cédera rien sur le fonds : ouverture à la concurrence sous directive de l'union européenne, passage du statut public à Société anonyme pour préparer la privatisation, fin du statut des cheminots le flicage des cheminots illustre cette volonté du pouvoir d'imposer l'ordre du capital.

Comme à  Air France où l'oligarchie préfère pour le moment perdre davantage financièrement que d'augmenter les salaires des personnels pour la raison fondamentale que pour elle c'est :

comprimer le plus possible les salaires et laisser libre cours aux profits et à la rétribution des actionnaires!

Et privatiser le plus possible pour gaver les intérêts privés !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article