Le Monde conseiller du Prince

Publié le par FSC

Le Monde soutient indéfectible des contre-réformes et du "dialogue social" raisonnable est contraint de constater que la politique de Macron, son mépris de ce qu'ils appellent les "corps intermédiaires", autrement dit dans ce cas les syndicats invalide complètement la stratégie de Laurent Berger et de la CFDT.

L'objectif majeur de "réformer le pays" pour garder la confiance de l'oligarchie et des marchés, gagner les faveurs de l'Union européenne et de l'Allemagne au premier chef conduisent en effet le pouvoir issu des dernières présidentielles à forcer l'allure et à remettre en cause TOUS les conquis issus du rapport des forces de la Libération et de ses suites.

Du coup plus de "grain à moudre" pour justifier de faire ami-ami avec le patronat et le pouvoir.

Des difficultés qui ne font que commencer pour la CFDT et les adeptes d'un syndicalisme d'accompagnement.

Au passage l'article du Monde sans doute involontairement doit reconnaître que les concessions patronales et gouvernementales sont en quelque sorte proportionnelles à l'intensité des luttes!

Et comme disait effectivement le vieil Hugo

"Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent" !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article